Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Titanium.

L'Homme de titanium
Personnage de fiction apparaissant dans
Tales of Suspense.

Alias « Chelovek-Titan »
(traduction russe)

Boris Bullski
Gremlin
The Hammer
(personnes successives)

Origine Drapeau de l'URSS Union soviétique
Sexe Homme
Activité Agent gouvernemental, soldat
  • Force et résistance surhumaines
  • Armement sophistiqué
  • Vol dans les airs
Affiliation Les Super-soldats soviétiques, Titanic Three, Secret Defenders
Ennemi de Iron Man

Créé par Stan Lee
Don Heck
Première apparition Tales of Suspense #69
(septembre 1965)
Éditeurs Marvel Comics

L'Homme de titanium (« Titanium Man » en version originale, « Chelovek-Titan » en russe) est un super-vilain évoluant dans l'univers Marvel de la maison d'édition Marvel Comics. Créé par le scénariste Stan Lee et le dessinateur Don Heck, le personnage de fiction apparaît pour la première fois dans le comic book Tales of Suspense #69 en septembre 1965.

L'un des plus grands ennemis du héros Iron Man, plusieurs personnes se partagèrent successivement l'identité de l'Homme de titanium.

Sommaire

Biographie du personnageModifier

OriginesModifier

Ancien agent du KGB et grand ponte de l'URSS, Boris Bullski travaillait en Sibérie avec des scientifiques captifs pour créer une armure de combat en titane capable de vaincre celle d'Iron Man, dans un objectif de propagande. L'armure fut construite à partir de titane, copiant les idées de Stark, mais les manques de moyens la rendirent peu mobile et très lourde. Avec celle-ci, il affronta publiquement Iron Man pour prouver la supériorité du régime communiste, mais Iron Man remporta le combat.

Plus tard, Bullski subit des expériences qui doublèrent sa taille et il reçut une armure encore plus puissante. Iron Man le battit plusieurs fois, à Washington DC cette fois-ci...

Pendant sa fuite, Bullski découvrit que le régime l'avait abandonné. Il travailla alors un temps pour le gouvernement Vietnamien, puis fut envoyé par le gouvernement soviétique retrouver la troisième Dynamo pourpre. Une amie de Tony Stark trouva la mort dans l'affrontement, et Iron Man laissa Bullski pour mort au fond de la rivière Hudson.

Il n'en fut rien, et Bullski et la Dynamo s'allièrent avec l'Homme-radioactif pour devenir les Titanic Three, un trio communiste. Mais souhaitant retomber dans les bonnes grâces de l'URSS, Bullski se fit passer pour l'Autre et il lança la Licorne contre Iron Man. Le super-agent échoua, et Bullski aussi.

Le KGB rappela bientôt Bullski et l'envoya travailler au Royaume-Uni. Il y fit chanter un ancien savant russe et l'obligea à construire des armures pouvant se transformer en cartes. Il en équipa le Green Liberation Front, une organisation de vétérans de la guerre du Vietnam qui se sentaient ignorés par le gouvernement des USA. Ils se lancèrent dans des pillages de banques. Ils furent vaincus par Beta Ray Bill.

L'Homme de titanium fut plus tard retrouvé par la nouvelle Dynamo et forcé de rejoindre les Super-soldats soviétiques.

Après l'effondrement de l'URSS, Boris Bullski revint, en tant qu'agent de l'AIM et il voulut faire sauter une usine Stark implantée à Moscou. Il fut déclaré mort lors d'un combat sur le sol russe, entre Iron Man et le colonel Shatalov[1].

Un nouveau porteur, le caporal Gennedy Ovinnik, fut désigné par le Kremlin pour utiliser l'armure à des fins militaires. Avec la Dynamo pourpre, il fut envoyé attaquer Iron Man en Transie (territoire ravagé par un conflit politico-religieux entre la Russie et la Latvérie.

Le GremlinModifier

Le savant russe Gremlin utilisa l'armure durant la Guerre des Armures. Il fut tué quand la combinaison surchauffa [2].

Le MarteauModifier

Un homme inconnu, portant l'armure attaqua Iron Man et une usine Stark.

Quelque temps plus tard, un américain nommé Andy Stockwell utilisa l'armure pour faire exploser un astéroïde. Il déclara faire partie du « Marteau », un réseau secret communiste visant à faire chuter les USA. Il dériva dans l'espace et on ignore ce qu'il est devenu.

Durant Civil WarModifier

Durant le crossover Ciwil War, Tony Stark emploie secrètement un inconnu portant l'armure de l’Homme de titanium afin d'effectuer quelques opérations secrètes.

Pouvoirs et capacitésModifier

Les pouvoirs de l'Homme de titanium sont dérivés d'une lourde armure métallique verte, composée principalement de titane mais aussi d'acier renforcé.

  • L'armure accroit la force du porteur, lui donnant une force lui permettant de soulever environ 60 tonnes et qui le protège de tout impact (artillerie, obus, lasers, etc.).
  • Hermétique, elle isole le porteur des radiations et des températures extrêmes.
  • L'armure est équipée de puissants réacteurs dans ses bottes (bootjets), permettant de voler dans les airs et de dépasser la vitesse du son sur des vols de croisière. Si l'armure est en bon état, elle peut atteindre la vitesse de libération.
  • D'un point de vue armement, elle est équipée de lanceurs de rayons, de lance-flamme et d'émetteurs électro-magnétiques.
  • En outre, elle possède un système de brouillage aux radars, et d'un appareil d'invisibilité personnelle.
  • Le casque possède un rayon paralysant à courte portée, et divers scanners.

Boris Bullski a subi une mutation chimique et est devenu un géant de près de 3,30 m.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Iron Man #317, Marvel Comics.
  2. (en) Iron Man #229, Marvel Comics

Liens externesModifier