Homme de Mechta-Afalou

L'Homme de Mechta-Afalou (ou Mechtoïde), parfois appelé Homme de Mechta el-Arbi[1], est un fossile humain représentant d'une population d'hommes modernes qui ont vécu en Afrique du Nord durant le Paléolithique supérieur, à l'époque de la culture archéologique ibéromaurusienne[2].

DénominationModifier

Le nom de Mechta-Afalou provient du grand nombre de squelettes trouvés dans le gisement d’Afalou bou Rhummel, à Béjaïa, en Algérie[1].

MorphologieModifier

Les analyses craniométriques sembleraient indiquer un apparentement avec les Berbères du Maghreb, ainsi qu'avec les anciens Kiffiens du Sahara, un peu plus tardifs.

PostéritéModifier

Les Mechtoïdes auraient été assimilés au Mésolithique par les Capsiens, à l'origine de la culture capsienne[3].

RéférencesModifier

  1. a et b Ginette Aumassip, « 4. L’homme de Mechta el-Arbi, dernier descendant de l’Atlanthrope ? », dans L'Algérie des premiers hommes, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, coll. « Méditerranée-Sud », (ISBN 978-2-7351-1902-8, lire en ligne), p. 65–75
  2. (en) Fred Wendorf et Romuald Schild, The Wadi Kubbaniya skeleton : a Late Paleolithic burial from southern Egypt, Southern Methodist University Press, (ISBN 978-0-87074-216-3, lire en ligne)
  3. Sereno PC, Garcea EAA, Jousse H, Stojanowski CM, Saliège J-F, Maga A, et al. (2008), Lakeside Cemeteries in the Sahara : 5000 Years of Holocene Population and Environmental Change, PLoS ONE, n°3, (8): e2995, doi:10.1371/journal.pone.0002995, PMC 2515196, PMID 18701936, lire en ligne

Articles connexesModifier