Ouvrir le menu principal

La Home Fleet est le nom traditionnel de la flotte de la Royal Navy protégeant les eaux territoriales du Royaume-Uni. Elle fut renommée Grand Fleet à l'ouverture des hostilités, le et garda ce nom jusqu'à la mutinerie d'Invergordon en 1932, où elle retrouva sa désignation traditionnelle.

Sommaire

HistoireModifier

OriginesModifier

La Grand FleetModifier

Article détaillé : Grand Fleet.
 
Le 2d Battle Squadron en 1914 : Le cuirassé King George V, et trois navires de la classe Orion, les Thunderer, Monarch et Conqueror.

Considérablement renforcée à l'approche des hostilités, pour faire face à la Hochseeflotte allemande, elle était basée à Scapa Flow dans les îles Orcades en Écosse.

Elle comprenait en 1916 :

Lui était rattachée, tout en étant opérationnellement autonome, the Battlecruiser Fleet(vice-amiral David Beatty)

  • 1st Battlecruiser Squadron (commodore Osmond de Beauvoir Brock (en) )
  • 2d Battlecruiser Squadron (contre amiral Pakenham)
  • 3rd Battlecruiser Squadon (contre amiral Hood)
  • 1st Light Cruiser Squadron (commodore Alexander-Sinclair)
  • 2d Light Cruiser Squadron (commodore Goodenough)
  • 3rd Light Cruiser Squadron (contre amiral Napier)
  • 1st Destroyer Flotilla (Captain Roper)
  • 9th and 10th Destroyer Flotillas (combined) (Commander Goldsmith)
  • 13th Destroyer Flotilla (Captain Farie)

Lors de la bataille du Jutland, la 3e Escadre de Croiseurs de Bataille (contre-amiral Hood) était momentanément rattachée à la Grand Fleet, et la 5e Escadre de Bataille (contre amiral Evan-Thomas) détachée à la Flotte de Croiseurs de Bataille du vice amiral Beatty

La Home Fleet pendant la Seconde Guerre mondialeModifier

 
Inspection par le roi d'Angleterre du HMS MANCHESTER, le 6 juin 1942.

Son rôle principal tout le long de la guerre, fut d'empêcher les navires allemands d'effectuer des sorties vers l'Atlantique. En 1944, après la destruction du cuirassé allemand Tirpitz, la plupart de ses unités furent transférées dans le Pacifique, pour former la British Pacific Fleet qui appuya les États-Unis contre le Japon.

Commandants en chefModifier