Hippolyte Boutin (abbé)

prêtre catholique français

Hippolyte Boutin, né en 1849 à La Bruffière en Vendée, mort le à Saint-Étienne-du-Bois (Vendée), est un prêtre catholique, auteur d'ouvrages de piété et d'histoire locale.

Hippolyte Boutin
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Religion

Éléments biographiquesModifier

De famille vendéenne, il est le frère du chanoine Paul Boutin.

L'abbé Hippolyte Boutin crée et édite des cantiques religieux, dont le cantique à la Vierge Marie Laudate Mariam, signalé en 1901 comme « connu dans la France entière »[1]. Il écrit aussi d'autres ouvrages de piété populaire, et de nombreuses monographies d'histoire locale vendéenne[1]. Il collabore à la collection Paysages et monuments du Poitou.

Il est le directeur des archives paroissiales du diocèse de Luçon à la fin du XIXe siècle[2].

Sa sépulture est visible au cimetière de La Bruffière (pierre tombale en pierre sculptée) [3].

ŒuvresModifier

L'abbé Hippolyte Boutin est l'auteur des œuvres suivantes, classées par ordre de première publication connue[4] :

  • Petites Fleurs de Juin, ou Nouveau choix de cantiques au Sacré-Cœur, 1881 ; rééd. 1888 et 1890.
  • Chants populaires en l'honneur du bienheureux L.-M. Grignon de Montfort, 1888.
  • « Les Essarts (Vendée) » et autres articles sur la Vendée, dans : Paysages et monuments du Poitou, tomes XII et XIII, 1888-1894.
  • De l'abus du celticisme : la Chapelle-Hermier et Notre-Dame du Garreau, 1890.
  • Palluayu et les Clérembault, 1891.
  • Œuvres poétiques de M. l'abbé Gonet, publiées par H. Boutin, 1892.
  • Légendes des saints du propre de l'église de Luçon, traduites du texte latin du bréviaire et annotées, 1892.
  • L'abbé Ténèbre et la chapelle de Notre-Dame des Martyrs du Bas-Poitou à la Tullévrière, paroisse de Saint-Étienne-du-Bois, 1892.
  • Histoire populaire illustrée du bienheureux Louis-Marie Grignon de Montfort, 1893.
  • Souvenirs de la Révolution dans la paroisse du Château-d'Olonne (Vendée), 1894 ; rééd. 1895.
  • La Vendée qui s'en va. Le château d'Aspremont (avec O. de Rochebrune), 1898.
  • Les Ursulines cloîtrées de Luçon au XVIIe siècle (d'après leur correspondance), 1900.
  • Les Vieilles Chansons de chez nous. La complainte du sire de Péroux et de son ché l'Abri, 1900.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Polybiblion : revue bibliographique universelle, Société bibliographique (France), Henri Stein, volume 92, 1901, p. 82.
  2. Revue d'études historiques et archéologiques, Société d'émulation de la Vendée, La Roche-sur-Yon, 1899, p. 27.
  3. L'abbé Hippolyte Boutin présent à la consécration de la Basilique de La Bruffière en 1920 ne peut être décédé en 1901(modifications de divers contributeurs)
  4. Bibliothèque nationale de France, Catalogue général.

BibliographiqueModifier

  • Notice nécrologique sur l'abbé Hippolyte Boutin, 1904 (publiée auparavant dans la Revue du Bas-Poitou).
  • Bibliothèque nationale de France, Catalogue général.
  • Consécration de l'église de La Bruffière, le , Luçon, imprimerie Bideaux, 1921.