Ouvrir le menu principal

Hespérie du dactyle

espèce d'insectes

Thymelicus lineola

Thymelicus lineola, appelée en Europe l’Hespérie du dactyle et au Canada l’Hespérie des graminées, est une espèce de lépidoptères (papillons) de la famille des Hesperiidae et de la sous-famille des Hesperiinae.

Noms vernaculairesModifier

  • En français :
    • en Europe : l'Hespérie du dactyle, ou plus rarement le Ligné ou l'Hespérie orangée[1] (attention, ce dernier nom désigne aux Antilles une autre espèce, Wallengrenia ophites),
    • au Canada : l'Hespérie des graminées[2] ou l'Hespérie européenne[1].
  • En anglais : Essex Skipper en Europe, et European Skipperling ou European Skipper en Amérique du Nord[3].
  • En allemand : Schwarzkolbiger Braun-Dickkopffalter.
  • En espagnol : Dorada línea corta[3].
  • En turc : Siyah antenli zıpzıp.

SystématiqueModifier

Thymelicus lineola a été nommé par Ferdinand Ochsenheimer en 1808[4].

SynonymeModifier

Thymelicus lineolus (Ochsenheimer, 1808)[5].

Sous-espècesModifier

DescriptionModifier

 
Différencier Thymelicus lineola et Thymelicus sylvestris en comparant les massues antennaires.

Comme tous les Hesperiidae, l'Hespérie du dactyle porte ses ailes antérieures partiellement redressées quand il est posé. C'est un petit papillon d'une envergure de 24 mm à 28 mm aux ailes orange vif bordées de marron. Le mâle présente au recto de l'aile antérieure une courte ligne androcomiale noire. Les massues antennaires sont noires (contrairement celles à l'Hespérie de la houque ou Thymelicus sylvestris, qui sont orange)[6],[7].

ChenilleModifier

La chenille est vert pâle ornée d'une bande dorsale foncée et de bandes claires sur les flancs[2].

BiologieModifier

Période de vol et hivernationModifier

L'Hespérie du dactyle vole en une seule génération de début mai à août.

Elle hiverne au stade de chenille formée dans l'œuf[6].

Plantes hôtesModifier

Les plantes hôtes de sa chenille sont de nombreuses poacées (graminées) : Agropyron repens, Arrhenatherum elatius, Calamagrostis epigejos, Dactylis spp., Deschampsia caespitosa, Elytrigia repens, Phleum arvense et Phleum pratense[4],[6].

Écologie et distributionModifier

L'Hespérie du dactyle réside en Afrique du Nord, dans toute l'Europe sauf l'Irlande, le nord de l'Angleterre et de la Scandinavie, et tout le centre de l'Asie jusqu'à la région du fleuve Amour. Elle a été introduite en Amérique du Nord en 1910[4],[6].

L'Hespérie du dactyle est présente dans toute la France métropolitaine sauf en Île-de-France et en Corse[8].

BiotopeModifier

L'Hespérie du dactyle réside dans des prairies fleuries à herbe haute[6] et les clairières sèches.

ProtectionModifier

Pas de statut de protection particulier[9].

 
Hespérie du dactyle photographié en Allemagne.
 
Un autre spécimen en Allemagne.

Notes et référencesModifier

  1. a et b INPN, consulté le 23 mai 2019
  2. a et b Système canadien d'information sur la biodiversité.
  3. a et b FUNET Tree of Life, consulté le 23 mai 2019
  4. a b c et d funet
  5. INPN taxonomie
  6. a b c d et e [Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, (ISBN 978-2-603-01649-7)]
  7. butterfly-guide
  8. lepinet
  9. INPN protection

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, (ISBN 978-2-603-01649-7)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :