Ouvrir le menu principal

Heshvan

mois du calendrier hébraïque

Heshvan ou hechvan (en hébreu : חֶשְׁוָן, « heshvan ») ou, de son nom complet, marhesvan (en hébreu : מַרְחֶשְׁוָן, « mar’heshvan »)[1],[2], est le 2e mois de l’année civile et le 8e mois de l’année ecclésiastique du calendrier hébraïque. Il est appelé « boul » dans le Tanakh[3].

C'est un mois d'automne comptant vingt-neuf jours, sauf les années « complètes », où il compte trente jours. Heshvan correspond généralement à une période commençant en octobre et se terminant en novembre selon le calendrier grégorien.

D'après son étymologie akkadien (wara'hsamnu, lit. « huitième mois »), il semble que le « מ » et le « ו » aient été inversés, après quoi les deux premières lettres « מַר » (« mar ») ont été ensuite réinterprétées comme le mot hébreu signifiant « amer », faisant allusion au fait que le mois ne contient ni fête ni jeûne, sauf chez les « Beta Israël » (les Falashas d'Éthiopie). « Mar » peut aussi signifier « petite goutte [d'eau] »[4].

CélébrationsModifier

  • le 7 heshvan, la prière Vètèn tal oumatar (« Donne la rosée et la pluie ») est ajoutée à l'Amidah en Israël. Si aucune pluie ne se produit le 17 de ce mois, des prières spéciales sont rajoutées[5];
  • le 11 heshvan commémore la mort de Rachel ;
  • l'assassinat d'Yitzhak Rabin est commémoré en Israël le 12 de ce mois ;
  • le 17 heshvan commémore le début du Déluge ;
  • le 17 heshvan rappelle la fin de la construction du Premier Temple de Jérusalem par le roi Salomon ; le Temple ne fut cependant pas inauguré avant le mois de tishri suivant, lors du festival de Souccot ;
  • le 29 heshvan, les communautés juives d'Éthiopie célèbrent Sigd.

Notes et référencesModifier

  1. (arc) Talmud de Babylone, Rosh Hashana, p. 11b
  2. Targum Jonathan, Deutéronome 11,14
    Targum II, Esther 3,7
  3. Voir par exemple : I Rois 6:38
  4. 40,15 ???
  5. [1]

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :