Hermann-Frédéric de Hohenzollern-Hechingen

Hermann-Frédéric de Hohenzollern-Hechingen
Biographie
Titulature Comte de Hohenzollern-Hechingen
Dynastie Maison de Hohenzollern-Hechingen
Nom de naissance Hermann Friedrich Graf von Hohenzollern-Hechingen
Naissance
Château de Hechingen
Décès (à 68 ans)
Fribourg-en-Brisgau
Père Philippe Christophe Frédéric de Hohenzollern-Hechingen
Mère Marie-Sidonie de Bade-Rodemachern
Conjoints Eléonore-Madeleine de Brandebourg-Bayreuth
Josèphe d'Oettingen-Spielberg
Enfants Eléonore (1705-1762)
Marie (1715-1749)
Sophie (1716-1716)
Joseph Frédéric Guillaume de Hohenzollern-Hechingen (1717-1798)
Hermann (1719-1724)
François-Xavier de Hohenzollern-Hechingen (1720-1765)
Marie-Anne (1722-1806)
Amédée (1724-1753)
Frédéric (1726-1812)
Marie-Françoise (1728-1801)
Marie-Sidonie (1729-1815)
Meinrad (1730-1823)
Jean-Charles (1732-1803)
Religion Catholicisme romain

Le Comte Hermann Frédéric de Hohenzollern-Hechingen (en allemand, Hermann Friedrich von Hohenzollern-Hechingen), né le au Château de hechingen[1], et mort le à Fribourg-en-Brisgau[1], second fils de Philippe Christophe Frédéric de Hohenzollern-Hechingen et de Marie-Sidonie de Bade-Rodemachern est un membre de la Maison de Hohenzollern-Hechingen. Chanoine de Cologne et de Strasbourg, il quitte l'état ecclésiastique avec dispense papale. Il devient dès lors gouverneur de Fribourg-en-Brisgau.

Mariage et descendanceModifier

Hermann Frédéric de Hohenzollern-Sigmaringen épouse en premières noces le [2] Éléonore-Madeleine margrave de Brandebourg-Bayreuth (Bayreuth - Ettlingen (fille du margrave Christian de Brandebourg-Bayreuth), convertie au catholicisme peu avant sa mort.

Une fille est née de cette union[3],[4] :

Devenu veuf, il épouse en secondes noces à Oettingen le [2] Josèphe comtesse d'Oettingen-Spielberg (Oettingen - y décédée le , fille de François-Albert, comte puis Prince d'Oettingen-Spielberg et de Jeanne baronne von Schwendl, laquelle lui donne douze enfants[4]

Notes et référencesModifier

  1. a et b Michel Huberty, Alain Giraud, L'Allemagne dynastique, Tome V Hohenzollern, Waldeck, p. 71
  2. a et b Michel Huberty, Alain Giraud, L'Allemagne dynastique, Tome V Hohenzollern, Waldeck, p. 72
  3. Michel Huberty, Alain Giraud, L'Allemagne dynastique, Tome V Hohenzollern, Waldeck, p. 97
  4. a et b Detlev Schwennicke, Europaïsche Stammtafeln, Neue Folge, Band I.1 Tafel 121, Frankfurt am Main, 1998