Henry Cohen (numismate)

numismate et musicien français

Henry Cohen (Amsterdam, – Paris, ) est un numismate français, spécialiste des monnaies romaines et auteur d'un catalogue des monnaies impériales qui fait référence dans les milieux numismatiques jusqu'à la publication du Roman Imperial Coinage au XXe siècle. Il s'est également illustré par ses travaux sur la bibliophilie et ses théories sur la musique.

Henry Cohen
Image dans Infobox.
Portrait d'Henry Cohen par Marcellin Desboutin, pointe sèche, 1878
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
Bry-sur-MarneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

BiographieModifier

Henry Cohen est né le à Amsterdam. Il est passionné par la musique au sujet duquel il écrit plusieurs ouvrages en collaboration avec le baron Jean de Witte, lui aussi numismate[1], et surtout il collectionne les monnaies romaines et de livres anciens.

En 1832-34 puis 1838-1839, il est compositeur d'opéra à Naples, certaines de ses œuvres étant créées sous le nom de Carlo Coen. En 1841, son opéra Antonio Foscarini fut créé avec succès au Teatro Comunale de Bologne, provoquant un renouveau l'année suivante au Teatro Regio de Turin[2]. Il fut ensuite professeur de musique à Paris, notamment au Conservatoire de Paris, et fut pendant un temps directeur du conservatoire de Lille.

Cohen écrit plusieurs compositions, dont une, l'opéra "l'Impératrice", fut jouée, vers 1834, à Naples, Paris et Londres[3]. De plus, il a publié quatre essais sur la théorie de la musique[4]. Professeur de chant, il conseille à Marguerite Baux de débuter dans le rôle de Rachel dans La Juive en février 1876[5].

Il entre au Cabinet des médailles de la bibliothèque nationale de France en 1859 comme surnuméraire et sera nommé bibliothécaire en 1875[1]. Il publie divers ouvrages dont la Description historique des Monnaies frappées sous l'Empire romain, catalogue des monnaies romaines recensées à son époque, allant de Pompée à Romulus Augustule, qui fait référence à la fin du XIXe siècle et une partie du XXe siècle.

Amateur d'estampes et bibliophile, il est l'auteur d'un ouvrage de référence sur le livre illustré au XVIIIe siècle : le Guide de l'amateur de livres à vignettes du XVIIIe siècle, qui connait six rééditions entre 1870 et 1912.

Il décède le à Bry-sur-Marne où il est inhumé.

BibliographieModifier

  • Description historique des monnaies frappées sous l'Empire romain, Paris, 1892.
  • Guide de l'amateur de livres à vignettes du XVIIIe siècle, Paris, 1870. (6 rééditions jusqu'en 1912). Versions en ligne : 1ère édition (1870), 2e édition (1873), 6e (1912).
  • Description historique des Monnaies frappées sous l'Empire romain, communément appelées Médailles impériales, 7 volumes, 1er volume publié à Paris, en 1859, le 7e en 1868[6], version en ligne .
  • Description générale des monnaies de la République romaine, communément appelées Médailles consulaires, Paris, 1857[1].

RéférencesModifier

  1. a b et c « Biographie », sur www.sacra-moneta.com (consulté le )
  2. (it) « Henri Cohen »
  3. « Biographies de numismates: Henry Cohen (1806-1880) » [archive du ], SacraMoneta (consulté le ).
  4. « Biographies de numismates: Henry Cohen (1806-1880) » [archive du ], SacraMoneta (consulté le ).
  5. (en) The Musical World, J. Alfredo Novello, (lire en ligne)
  6. Description historique des Monnaies frappées sous l'Empire romain, communément appelées Médailles impériales, présentation, consulté le 1er juillet 2011.

Liens externesModifier