Ouvrir le menu principal
Henri d'Isny
Nom de naissance Heinrich Göck(h)elmann
Naissance
Isny im Allgäu
Décès
Haguenau
Pays de résidence Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Activité principale
évêque de Bâle, Prince-évêque de Mayence
Autres activités
Chancelier d'empire

Henri d'Isny (appelé en allemand Heinrich von Isny), né en 1222 à Isny im Allgäu et mort en 1288 à Haguenau, est un religieux suisse qui fut en particulier évêque de Bâle et prince-évêque de Mayence. Il était surnommé en allemand Knoderer ou Gürtelknopf à cause du cordon de son ordre, les frères mineurs conventuels.

BiographieModifier

Henri d'Isny naît dans la Souabe actuelle dans une famille de boulangers. Il est éduqué par les frères mineurs conventuels. Il étudie à Paris et devient maître de lecture des frères mineurs à Bâle. Pendant les années 1274-1275, il est confesseur de l'empereur Rodolphe Ier du Saint-Empire.

Il est nommé évêque de Bâle en 1275. Le chapitre de Mayence le choisit comme archevêque en 1286. Son gouvernement fut sévère. Il entreprit de réformer son clergé, mais il ne vécut pas assez longtemps pour mener à bien sa tâche. Il meurt en 1288 et est enterré dans la cathédrale de Mayence.

SourceModifier

  • Chronicon koenigsfeldense usque ad a. 1442, In: M. Gerbert: Crypta San-Blasiana nova Principum Austriacorum, translatis eorum cadaveribus ex Cathedrali Ecclesia Basileensi et Monasterio Koenigsfeldensi in Helvetia anno 1770 ad conditorium novum Monasterii S. Blasii in Nigra Silva. St. Blasien 1785, p. 86–113.
  • L'Art de vérifier les dates, publié en 1750 par Charles Clémencet, avec la collaboration de Maur Dantine et d'Ursin Durand, p. 114.
  • Zimmerische Chronik, Band 1, p. 115