Henri Bertrand de Beuvron

Henri Bertrand de Beuvron est un abbé élu de l'abbaye de Cluny en 1672, qui résigne en 1683.

Henri Bertrand de Beuvron
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Abbé de Cluny
-
Biographie
Activité

OrigineModifier

Henri Bertand de Beuvron est le fils de Gilbert Bertrand seigneur de Beuvron, Grand chambellan du roi, il est apparenté à l'abbé, Geoffroy d'Amboise, oncle de son arrière-grand-mère et à Jean Bertrand cardinal et archevêque de Sens.

ÉlectionModifier

Après la mort du Cardinal abbé commendataire Renaud d'Este en 1672, le moines élisent Henri Bertrand de Beuvron, religieux de la stricte observance, ancien prieur de Saint-Marcel-lès-Chalon, le le jour même où les instructions royales pour l'élection parviennent à l'abbaye. Le roi Louis XIV fait casser son élection par le Conseil d'État dès le 21 octobre suivant. Devant le refus de l'abbé et des moines de se soumettre des lettres de cachet sont délivrées à son encontre le et il est relégué à La Charité-sur-Loire avant d'être transféré à Pommiers. Le roi n'osant disposer de l'abbaye dans ces conditions le Maître des requêtes Paul Pelisson, obtient des « Lettres d'Économe » et assure la gestion de l'abbaye de Cluny jusqu'à la renonciation de Henri Bertrand et nomination le d'Emmanuel-Théodose de La Tour d'Auvergne[1].

Notes et référencesModifier

  1. Alfred Baudrillart, Dictionnaire d'histoire et de géographie ecclésiastiques édité en 1912 (Volume 13)p. 123-124.

BibliographieModifier

  • Hugues Du Tems Le clergé de France, ou tableau historique et chronologique des archevêques, Paris 1775, Tome IV p. 648.