Henri Agylée

Henri Agylée
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Henri Agylée (en latin Henricus Agylæus), né à Bois-le-Duc dans le Brabant vers 1533, mort à Utrecht (dans la république des Provinces-Unies) en avril 1595, est un jurisconsulte et helléniste néerlandais de la Renaissance.

BiographieModifier

Il était le fils d'Antonio Agyleo, un Italien émigré au Brabant († 1586). Tous deux se convertirent au protestantisme, participèrent à la lutte contre Philippe II d'Espagne, et après le partage territorial de 1579 qui maintint Bois-le-Duc en territoire espagnol, s'installèrent à Utrecht. Il exerça dans cette ville des fonctions officielles (procurateur pour le trésor, et membre de la Cour Suprême).

Il a fait publier à Bâle des traductions latines de textes juridiques de l'Empire byzantin (droit civil et ecclésiastique, appartenant aux recueils des Basiliques et du Nomocanon)

  • Justiniani Principis novellæ constitutiones, latine ex Gregorii Haloandri et Henrici Agylæi interpretatione [...] Item ejusdem Justiniani edicta, Justini, Tiberii, Leonis Philosophi constitutiones, et una Zenonis quæ ad titulum codicis De privatis ædificiis pertinet, Henrico Agylæo interprete ; postremo canones Sanctorum Apostolorum per Clementem in unum congesti, Gregorio Haloandro interprete, Bâle, 1561 (volume dédicacé par Agylée à la reine Élisabeth d'Angleterre).
  • Nomocanon Photii Patriarchæ, sive ex legibus et canonibus compositum opus, cum commentariis Theodori Balsamonis, Bâle, 1561.

Liens externesModifier