Harry Krimer

acteur français
Harry Krimer
Nom de naissance Félix Désiré Rosenthal
Naissance
5e arrondissement de Paris
Nationalité Drapeau de France Français
Décès (à 94 ans)
Saint-Josse
Profession Acteur
Films notables Napoléon
Deux fois vingt ans
Les Vagabonds magnifiques

Félix Désiré Rosenthal dit Harry Krimer[1], né le dans le 5e arrondissement de Paris[2] et mort le à Saint-Josse dans le département du Pas-de-Calais, est un acteur français.

BiographieModifier

Harry Krimer est connu surtout pour son travail de comédien au théâtre au cours des années 1920 et 1930, ainsi que pour son activité de metteur en scène.

Il fut à cette époque un proche de Renée Falconetti[3].

Après la Seconde Guerre mondiale, il participa à de nombreuses pièces radiophoniques et donna des cours d'art dramatique[4].

FilmographieModifier

ThéâtreModifier

DistinctionsModifier

Harry Krimer est décoré de la médaille interalliée 1914-1918 et de la médaille commémorative de la guerre 1914-1918[7].

BibliographieModifier

  • Jean-Claude Bonnet et Philippe Roger (dir.), « Rencontre avec Harry Krimer : le Rouget de Lisle de Gance et le Robespierre de Romain Rolland », in La légende de la Révolution au XXe siècle, Flammarion, 1988, p. 212

Notes et référencesModifier

  1. D'après le nom de sa mère, née Estella Krimer.
  2. Acte de naissance n° 756 (vue 31/31) avec mentions marginales des mariages, du divorce et du décès. Archives en ligne de la Ville de Paris, état-civil du 5e arrondissement, registre des naissances de 1896.
  3. Hélène Falconetti, Falconetti, Éditions du Cerf, 1987, p. 145
  4. Interview de Daniel Prévost dans L'Express, 24 juillet 2008. Le comédien déclare notamment : « Vers l'âge de 14 ans, avec mon modeste argent de poche, je me suis inscrit au cours de théâtre de la mairie du Xe arrondissement. Mon professeur était Harry Krimer. Il avait tourné dans le Napoléon d'Abel Gance. Il m'a pris en amitié et m'a toujours suivi ».
  5. La version sonore sortira en 1935.
  6. Le film sort en 1943 aux États-Unis et en 1945 en France.
  7. « Fiche militaire d'Harry Krimer », sur le site des archives de Paris (consulté le ).

Liens externesModifier