Harriet Boyd-Hawes

Harriet Boyd-Hawes (Boston, -Washington DC, ) est une archéologue américaine, célèbre pour les fouilles qu'elle a dirigées à Gournia de 1901 à 1904 avec Blanche Wheeler Williams et Edith Hall Dohan (de).

Harriet Boyd-Hawes
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
WashingtonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Smith College (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinction
Agnes Hoppin Memorial Fellowship (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Archives conservées par

BiographieModifier

Elle étudie à la Prospect Hill School (en) de Greenfield (Massachusetts) puis est diplômée en 1892 du Smith College de Northampton (Massachusetts) en Humanités.

Infirmière de la Croix-Rouge lors de la guerre gréco-turque de 1897 et pendant la guerre entre les États-Unis et l'Espagne (1898), elle devient enseignante au Smith College (1900-1905) puis assiste les Serbes à Corfou en 1915-1916. Maître de conférences en art prè-chrétien à Wellesley College (1920-1926), membre de l'Exploration Society de Philadelphie et de la mission de l'Université de Pennsylvanie, elle dirige avec Richard Berry Seager le chantier ouvert par l'American School of Classical Studies et est une des premières femmes à pratiquer l'archéologie de terrain.

Elle est inhumée au Cedar Hill Cemetery de Suitland.

TravauxModifier

  • Excavations at Gournia, Crète, 1901-1903
  • Memoirs of a Pionneer Excavator in Crete, in Archaeology no 18, 1905
  • Gournia, Vasiliki and other Prehistoric Sites on the Isthmus of Hierapetra, Crete, 1908
  • Crete, the Forerunner of Greece, avec C. H Hawes, 1909

BibliographieModifier

  • Mary Allsebrook, Born to Rebel. The Life of Harriet Boyd Hawes, Oxford, 1992
  • D. L. Bolger, Ladies of the Expedition : Harriet Boyd Hawes and Edith Hall in Mediterranean Archaeology, in C. Claassen, Women in Archaeology, Philadelphie, 1994, p. 41-50
  • Ève Gran-Aymerich, Les chercheurs de passé, Éditions du CNRS, 2007, p. 634-635  

Liens externesModifier