Ouvrir le menu principal

Haras national de Pompadour

haras à Arnac-Pompadour (Corrèze)
(Redirigé depuis Haras de Pompadour)
Haras national de Pompadour
Château de Pompadour - 1.jpg
Le château de Pompadour qui abrite le haras national.
Présentation
Type
Propriétaire
État
Statut patrimonial
Inscrit MH (château de Pompadour et tour en , )Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de Corrèze
voir sur la carte de Corrèze
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le Haras national de Pompadour est situé au château de Pompadour à Arnac-Pompadour en Corrèze, commune qui abrite aussi le siège administratif des Haras nationaux (Institut Français du Cheval et de l’Équitation depuis 2010 dont le siège social est à Saumur). Arnac Pompadour abrite aussi le Système d'Identification Répertoriant les Équidés (SIRE), fichier national d'immatriculation des chevaux. Pompadour est également le deuxième site des Haras nationaux après le Haras national du Pin en Normandie.

Le nom du haras proprement dit est le Puy Marmont[1].

Sommaire

HistoireModifier

Le premier haras fut créé par la Marquise de Pompadour à proximité du château.

Il devient véritablement actif au XVIIIe siècle grâce aux étalons en provenance des écuries royales.

A la Révolution, le haras est fermé comme la plupart des autres établissements. Napoléon le rétabit et y envoie des étalons arabes dont il avait apprécié les qualités au cours de la campagne d'Egypte.

Pompadour est le berceau de la race anglo-arabe. Les historiens ne sont pas arrivés à savoir qui de Monsieur de Lespinats, nommé directeur en 1834, ou de Monsieur Gayot qui lui succède en 1843, en est à l'origine[1].

L'allée de marronniers qui mène à l'hippodrome aurait été planté par le duc de Choiseul[1].

Le Haras actuellementModifier

Avec plus de 160 jours de manifestations par an dont six championnats de France et deux internationaux en 2016, Pompadour est un lieu incontournable pour les cavaliers ainsi que pour le grand public, pour qui il constitue la porte d’entrée dans le monde du cheval.

Le Haras national de Pompadour est en effet l’un des hauts lieux de l’événementiel équestre en France. Du sport, avec des compétitions équestres de haut niveau (Grande Semaine de Pompadour, Grand national de concours complet, …) et onze journées de courses. On court sur l'hippodrome aussi bien le plat que l'obstacle.

C’est aussi un pôle d’animation autour des chevaux. Le plus bel exemple sont les cabarets équestres de l’été dont les représentations ont lieu dans le manège de l’Orangerie, aménagé pour l’occasion en salle de spectacles. Également organisées dans un esprit d’animation du territoire et de valorisation du patrimoine, des visites (libres et guidées) sont organisées chaque jour, complétées par des spectacles équestres en saison.

C’est enfin un lieu de formation avec notamment l’accueil de stages et de formations BPJEPS[2].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c André Champsaur, Le guide de l'art équestre en Europe, Lyon, La Manufacture, 4ème trimestre 1993, 214 p. (ISBN 9-782737-703324)
  2. « Haras national de Pompadour », sur Les Haras nationaux (consulté le 15 avril 2016)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier