Haradok
Гарадок
Blason de Haradok
Héraldique
Drapeau de Haradok
Drapeau
Haradok
Haradok, rue du Komsomol.
Administration
Pays Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Subdivision Voblast de Vitebsk
Raïon Haradok
Code postal BY 211573
Indicatif téléphonique +375 2139
Démographie
Population 12 193 hab. (2017)
Géographie
Coordonnées 55° 28′ 01″ nord, 29° 58′ 59″ est
Divers
Première mention XIIIe siècle
Statut Ville depuis 1772
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Biélorussie
Voir sur la carte administrative de Biélorussie
City locator 14.svg
Haradok
Géolocalisation sur la carte : Biélorussie
Voir sur la carte topographique de Biélorussie
City locator 14.svg
Haradok
Sources
Liste des villes de Biélorussie

Sur les autres projets Wikimedia :

Haradok (en biélorusse : Гарадок) ou Gorodok (en russe : Городок ; en polonais : Horodek) est une ville de la voblast de Vitebsk, en Biélorussie, et le centre administratif du raïon de Haradok. Sa population s'élevait à 12 193 habitants en 2017[1].

GéographieModifier

Haradok est située à 34 km au nord-ouest de Vitebsk et à 235 km au nord-est de Minsk[2].

HistoireModifier

La première mention de Haradok remonte au XIIIe siècle. Jusqu'au XVIe siècle, le village était soumis au volost d'Eziarychtcha (en russe Ezerichtche), mais après la destruction de son château par une armée moscovite, Haradok fut fortifié et devint un centre de volost. En 1613, la ville fut rattachée à la province de Vitebsk du Grand-duché de Lituanie. Après la première partition de la Pologne, Haradok devint russe le et reçut le statut de ville. Elle fut d'abord rattachée au gouvernement de Polotsk de 1772 à 1796, puis au gouvernement de Biélorussie et à partir de 1802 à celui de Vitebsk. À la fin du XIXe siècle, la population de Haradok dépassait 5 000 habitants, dont 68 pour cent de Juifs[3]. Après la Révolution de 1917, Haradok fut incorporée à la RSFS de Russie en 1919 et devint un centre de raïon de l'oblast de Vitebsk. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Haradok fut occupée par l'Allemagne nazie de à . Au début de 1941, entre 120 à 200 Juifs de Haradok furent assassinés dans le cadre de la Shoah par balles. Les Juifs de la ville furent enfermés dans un ghetto et parfois contraints aux travaux forcés. D'août à octobre 1941, plusieurs exécutions de masse touchèrent la communauté juive. Le , le ghetto fut liquidé et environ 400 Juifs furent massacrés dans la forêt voisine de Vorobevy[4].

PopulationModifier

Recensements (*) ou estimations de la population[5] :

Évolution démographique
1860 1879 1897 1905 1923 1926
4 0754 4495 0236 4806 4215 516
1939 1959 1970 1979 1989 1999
7 3007 6029 50812 26314 33814 100
2009 2013 2014 2015 2016 2017
12 96812 05812 25712 25112 18612 193

JumelageModifier

La ville est jumelée à :

Notes et référencesModifier

  1. Estimation officielle de la population au 1er janvier 2017, sur pop-stat.mashke.org.
  2. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  3. Recensement de 1897 [1]
  4. (en) Yad Vashem : Execution of Jews in Gorodok.
  5. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org(ru) « Recensements de 1959, 1970, 1979 », sur www.webgeo.ru(en) « Recensements ou estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org/belarus-cities.htm

Liens externesModifier