Hannelore Hoger

actrice allemande
Hannelore Hoger
Description de cette image, également commentée ci-après
Hannelore Hoger en 2005.
Naissance (77 ans)
Hambourg (Allemagne)
Nationalité Drapeau d'Allemagne Allemande
Profession Actrice

Hannelore Hoger, née à Hambourg (Allemagne) le , est une actrice et réalisatrice allemande.

BiographieModifier

Le père d'Hannelore Hoger était acteur et metteur en scène au Théâtre Ohnsorg de Hambourg, sa mère était couturière. Elle a deux sœurs et un frère.

Hannelore Hoger s’est fait connaître grâce à sa collaboration avec l'écrivain, réalisateur et producteur de cinéma Alexander Kluge (influencé par l’école de Francfort) : Les Artistes sous les chapiteaux : Perplexes (1968), L'Allemagne en automne (1977).

Elle a une fille, l'actrice Nina Hoger[1] née en 1961 [2], dont le père est l'acteur Norbert Ecker.

CarrièreModifier

Art dramatiqueModifier

à 14 ans, elle obtient son premier rôle. Un an plus tard, elle décide de devenir actrice[3].

Elle commence sa formation d’actrice à l'Université de Musique et de Théâtre de Hambourg en 1958. Depuis 1961, elle monte sur scène à Ulm, Brême, Stuttgart, Cologne, Berlin et Hambourg. Sa collaboration avec Augusto Fernandes (directeur de théâtre à Buenos Aires) fût pour elle une très riche expérience tout comme ses leçons chez Lee Strasberg.

En 1965, elle fait sa première apparition à la télévision et en 1968 au cinéma.

Hannelore Hoger s'est fait connaître du grand public dans le rôle de la commissaire Bella Block sur ZDF[4]. La série a été filmée et diffusée à intervalles irréguliers dès 1993 afin de se démarquer d’une « production hebdomadaire ». En 2015, la série policière compte 36 épisodes.

Elle a pu prouver son talent d’humoriste dans la comédie « Rossini » de Helmut Dietl où elle incarne la « journaliste à potins » Charlotte Sanders.

Metteur en scèneModifier

Depuis les années 1980, Hannelore Hoger a également mis en scène des pièces de Franz Xaver Kroetz (Stallerhof) au théâtre de Bochum, de Friedrich Hebels (Marie-Madelaine, tragédie en trois actes) au Théâtre d’Etat de Darmstadt, de Thomas Bernhard (Am Ziel/Au but) et de Frank Wedekind (L'Éveil du Printemps) au Theater in der Josefstadt.

Engagement socialModifier

Hannelore Hoger met sa popularité au service de préoccupations sociales telle la campagne du ministère fédéral de la famille (Allemagne) « Hinsehen. Handeln. Helfen! », contre la violence sexuelle sur les enfants[5] ( à ).

En 2003, elle a également participé à une campagne allemande de lutte contre le cancer, pour le dépistage précoce du cancer du sein par mammographie.

Depuis 2007, elle est la marraine de la campagne « Jede Oma zählt » (chaque grand-mère compte) de l'organisation d'aide Helpage qui développe des projets d'aide en faveur des personnes âgées dans les pays en voie de développement [6].

Filmographie partielleModifier

Au cinémaModifier

A la télévisionModifier

Distinctions et honneursModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :