Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir D63.

HMS Verity
Image illustrative de l’article HMS Verity (D63)
Le HMS Verity vers 1930
Type Destroyer
Classe classe Admiralty W
Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Chantier naval John Brown & Company
Fabrication acier
Commandé Janvier 1918
Quille posée
Lancement
Armé
Statut Démoli le 14 septembre 1947
Caractéristiques techniques
Longueur 95,1 m
Maître-bau 9,1 m
Tirant d'eau 3,33 m
Déplacement 1 140 t
À pleine charge 1 550 t
Propulsion Chaudières à tubes d'eau Yarrow
Turbines à vapeur Brown-Curtis
Puissance 27 000 cv
Vitesse 34 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 2 canons navals BL 4,7 pouces/45 calibres
1 canon de 12 livres QF
2 canons de 2 livres QF
3 tubes lance-torpilles de 21 pouces
2 hérissons
Carrière
Indicatif D63

Le HMS Verity est un destroyer de la classe Admiralty W modifiée de la Royal Navy.

HistoireModifier

Commandé en , le destroyer fait partie du programme de guerre 1918-1919. Il est assigné à la 1re flottille de destroyers de l'Atlantic Fleet. Dans les années 1920 et 1930, il est le plus souvent en mer Méditerranée. En 1938, le navire est assigné à la flottille locale basée à Portsmouth.

Au début de la Seconde Guerre mondiale en , il est déployé pour la défense des convois en mer Celtique comme le convoi GC1 à partir de Milford Haven en compagnie des HMS Witherington, HMS Wolverine et HMS Volunteer. En octobre, il est transféré à la 19e flottille à Harwich pour protéger les convois jusqu'en décembre.

Le HMS Verity est assigné à l'évacuation de Dunkerque ; il vient sous le feu des batteries côtières près de Calais et subit des pertes. Il reste dans la zone après l'évacuation et est attaqué le par six chalutiers armés de la Kriegsmarine et trois Schnellboots. Deux navires allemands sont coulés.

L'Opération Torch, le débarquement des Alliés en Afrique française du Nord, commence le . Le HMS Verity doit escorter les convois militaires à la préparation de cette attaque. Il soutient les débarquements à Oran et aide les victimes du SS Strathallan, un navire de transport de troupes, atteint par l'U 562. Seuls onze hommes meurent lors de l'attaque du navire qui en transportait 5 000. Il coule 22 heures après avoir été frappé.

Assigné en pour protéger des convois sur une longue distance, le HMS Verity est reconstruit de mai à septembre. Il protège les convois transatlantiques pendant le reste de la guerre[1].

Notes et référencesModifier