Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir HMS Cumberland.

HMS Cumberland
Type Navire de ligne de 3e rang
Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Chantier naval Deptford Dockyard
Lancement
Caractéristiques techniques
Longueur 47,5 m
Maître-bau 13,3 m
Tirant d'eau 5,4 m
Propulsion Trois-mâts carré
Caractéristiques militaires
Armement 80 canons

Le HMS Cumberland est un navire de ligne de troisième rang à trois ponts de 80 canons appartenant à la Royal Navy.

HistoireModifier

Construit à Deptford Dockyard et lancé le , sa conception correspond à celle établie par le 1706 Establishment pour la dimension des navires de 80 canons[1].

Le 4 septembre 1733, il fut ordonné de le démonter et de la reconstruire à Woolwich conformément aux 1733 proposals du 1719 Establishment. Il est relancé le 11 juillet 1739. En 1747, il est réduit à 56 canons[2].

Le Cumberland coule au mouillage au large du port indien de Goa, dans la nuit du 2 novembre 1760. Son capitaine, Robert Kirk, fut traduit devant une cour martiale pour la perte de son navire, mais il fut acquitté. Le tribunal jugea que le naufrage du Cumberland était « dû au fait qu'il était entièrement pourri et incapable de reprendre la mer[3] »[4],[5].

Notes et référencesModifier

  1. Lavery 2003, p. 167.
  2. Lavery 2003, p. 170.
  3. « proceeded from her being entirely decayed, and not in a condition to have proceeded to sea »
  4. Clowes 1898, p. 303-304.
  5. (en) John Ramsbottom, « Dry Rot in Ships », Essex Naturalist, vol. 25,‎ , p. 231 (lire en ligne, consulté le 15 mai 2019)

BibliographieModifier

  • Brian Lavery, The Ship of the Line - Volume 1: The development of the battlefleet 1650-1850, Conway Maritime Press, (ISBN 0851772528)
  • William Laird Clowes, The Royal Navy: A History From the Earliest Times to the Present, vol. 3, London, Sampson, Low, Marston and Company, (OCLC 645627800)