Hôtel de Claude Trutat

hôtel particulier à Paris
Hôtel de Claude Trutat
Hôtel de Claude Trutat, façade sur la rue de Condé.
Présentation
Type
Destination initiale
Habitation
Matériau
Construction
Vers 1631
Commanditaire
Jacques Gontier
Patrimonialité
Localisation
Pays
Commune
Adresse
14 rue de Condé
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Localisation sur la carte du 6e arrondissement de Paris
voir sur la carte du 6e arrondissement de Paris

L'hôtel de Claude Trutat ou hôtel Quatremère de Quincy est un hôtel particulier situé à Paris en France[1],[2], situé au no 14 de la rue de Condé, dans le 6e arrondissement de Paris.

Historique modifier

Il a été construit vers 1631 pour Jacques Gontier, conseiller au Parlement de Paris[3].

Il fut occupé par Claude Trutat au XVIIIe siècle, notaire au Châtelet, qui donnera son nom à cet hôtel[3].

Eugène Müntz, membre de l'académie, ainsi que Henry de Jouvenel, ministre et sénateur, y ont résidé[4],[5],[6]. L'architecte et homme politique Antoine Chrysostome Quatremère de Quincy y a habité et y est mort le 28 décembre 1849.

Description modifier

Côté rue, l'entrée est marquée par un portail de style Empire à vantaux de bois[7]. Les façades dans leur aspect actuel datent du début du XIXe siècle.

À l'intérieur, on y trouve encore un riche décor qui a été préservé malgré les modifications de l'extérieur[8],[9]. Notamment une pièce dotée d'un plafond à poutres et solives apparentes. Le salon de l'hôtel, décoré de lambris en chêne avec des dessus de porte en grisaille réalisés par Joseph-Ignace-François Parrocel en 1776, date de l'époque de Claude Trutat[3].

Parties protégées modifier

Les parties suivantes de l'édifice ont été inscrites aux monuments historiques :

  • Une pièce contenant le plafond à poutres et solives apparentes, le salon décoré de lambris en chêne et le petit cabinet de travail circulaire (classement par arrêté du 15 février 1949)[1].

Notes et références modifier

  1. a et b « Hôtel de Claude-Turcat », sur www.pop.culture.gouv.fr (consulté le ).
  2. Georges Pillement, Les hôtels de l'île Saint-Louis, de la cité, de l'université et du Luxembourg, Paris, Editions Bellenand (ISBN 978-2-402-25895-1, lire en ligne).
  3. a b et c Ville de Paris, « Réglement du Plan Local d'Urbanisme, Tome 2, Annexe VI »  , sur paris.fr.
  4. « Le valet de chambre de M. Henry de Jouvenel volait son maître », La Liberté,‎ (lire en ligne  ).
  5. Société astronomique de France Auteur du texte, « Bulletin de la Société astronomique de France », sur Gallica, (consulté le ).
  6. « Deuil », L'Œuvre,‎ , p. 2 (lire en ligne).
  7. « Hôtel de Quatremère de Quincy, 14 rue de Condé, 6ème arrondissement, Paris | Paris Musées », sur www.parismuseescollections.paris.fr (consulté le ).
  8. Paul Jarry, Le Quartier du Luxembourg. Architecture et décorations intérieures, Paris, Charles Moreau, .
  9. Alexandre Gady, « Poutres et solives peintes. Le plafond «à la française» », Revue de l'Art, vol. 122, no 1,‎ , p. 9–20 (DOI 10.3406/rvart.1998.348412, lire en ligne, consulté le ).

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe modifier

Liens externes modifier