Hôtel-Dieu d'Angers

L'Hôtel-Dieu d'Angers est l'un des premiers hôpitaux fondés en France. Il est créé en 1175 par Étienne de Marsay, sénéchal d'Anjou selon la volonté d'Henri II Plantagenêt, roi d'Angleterre et comte d'Anjou. D'abord situé dans l'hôpital Saint-Jean, il est transféré en 1870 dans l'hôpital Sainte-Marguerite qui deviendra l'actuel centre hospitalier universitaire d'Angers.

Du XVIIe siècle au XIXe siècleModifier

 
Façade de l'Hôpital Saint-Jean dans le quartier de la Doutre.

À sa création, l'Hôtel-Dieu est composé d'une grande salle des malades, d'un apothicaire, d'un cloître, d'une chapelle et de plusieurs salles de soins[1]. Au XIXe siècle il peut contenir jusqu'à 500 malades.

À partir du XIXe siècleModifier

L'Hôtel-Dieu est transféré en 1870 dans le nouvel hôpital Sainte-Marguerite située au nord d'Angers dans l'actuel quartier des Capucins. Il est actuellement composé de deux entités distinctes[2].

Hôtel-Dieu NordModifier

Spécialités :

  • Anesthésie ORL - stomato - plastique
  • Centre de coordination de cancérologie
  • Médecine post-urgences
  • Sécurité transfusionnelle et hémovigilance
  • Soins palliatifs - équipe mobile

Hôtel-Dieu SudModifier

Spécialités :

  • Dermatologie - vénéréologie
  • Diététique
  • Endocrinologie - diabétologie - nutrition
  • Maladies du sang

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier