Ouvrir le menu principal

Hôpital des nounours
Image illustrative de l’article Hôpital des nounours

Création 2000[1]
Organisateur IFMSA
Site web hopitaldesnounours.org

L'Hôpital des nounours (HdN) est une opération organisée par l'IFMSA et ses associations membres. En France, c'est l'ANEMF qui l'organise dans l'ensemble des CHU de France[2].

Dans un univers ludique, des enfants âgés de 3 à 6 ans font examiner leur peluche par les étudiants dits « nounoursologues ». Ils pourront ainsi suivre une consultation dans sa totalité, de l’accueil à la pharmacie, sans être eux-mêmes patients.

Sommaire

HistoireModifier

L’Hôpital des Nounours est un projet initié en 2000 par la BVMD (de) (association des étudiants en médecine allemande) sous le nom de Teddy Bear Hospital[3]. Il a été étendu à d'autres pays (dont la France) en 2002 grâce à l'IFMSA.

Ainsi, en 2004, l'HdN a été organisé dans six villes de France[2] : Nancy, Dijon, Le Kremlin-Bicêtre, Nantes, Nice et Poitiers. L'opération fut un succès et l'édition 2005 eu lieu dans 25 CHU. En 2007, les 39 facultés de médecine de France ont accueilli près de 8 500 enfants.[réf. nécessaire]

En Suisse, l'hôpital des Nounours est organisé à Berne, Fribourg, Genève, Lausanne et Zürich sous la direction de la SWIMSA[4] (Swiss Medical Students' association).

Depuis 2007, le projet est soutenu officiellement par le Ministère de l'Éducation nationale et l'UNICEF, et depuis 2010 par le Ministère de la Santé[5].

PrincipeModifier

Des jeunes enfants de 3 à 6 ans sont accueillis à l'Hôpital des nounours par des étudiants en médecine (mais aussi en pharmacie, en dentaire, en kinésithérapie, en orthophonie, en ergothérapie, en maïeutique, en soins infirmiers et des élèves auxiliaires de puériculture), ils présentent et font examiner leurs nounours par les « nounoursologues ». Un diagnostic est établi, puis les enfants changent d'atelier : pharmacie, plâtre, échographie, radiographie, kiné, chirurgie...

Les buts de l'Hôpital des nounours sont[6] :

  • réduire l'angoisse des jeunes enfants provoquée par les blouses blanches et de les familiariser avec le fonctionnement d'un hôpital ;
  • familiariser les futurs professionnels de la santé à un public auquel ils ne sont pas souvent confrontés ;
  • s'intégrer aux programmes scolaires : découverte du corps, santé, hygiène, etc.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier