Håkan Juholt

personnalité politique suédoise

Håkan Juholt
Illustration.
Fonctions
Président du Parti social-démocrate suédois des travailleurs
Prédécesseur Mona Sahlin
Successeur Stefan Löfven
Président du Comité suédois de Défense
Biographie
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance Oskarshamn, Comté de Kalmar, Suède
Nationalité Drapeau de la Suède Suédoise
Parti politique Parti social-démocrate

Håkan Juholt (né le à Oskarshamn en Suède), est un homme politique suédois. Il est député dans le parlement suédois depuis 1994. Le il a été officiellement désigné comme président du Parti Social-Démocrate. Juholt a été élu en 1994 au parlement pour la circonscription de comté de Kalmar et a également été président de la Commission de Défense entre et . Il est estimé des commentateurs politiques de la gauche au sein du parti[1],[2],[3],[4],[5],[6]. Au cours d'une conférence de presse du comité électoral, Juholt a répété l'importance de la social-démocratie comme un objectif et que "l'égalité est une condition préalable pour la croissance et la prospérité."[7]

BiographieModifier

De 1984 à 1990, Juholt a été membre des jeunes sociaux-démocrates. Au cours de son mandat en tant que député à partir de 1994, Juholt s'est d'abord fait connaître comme un des hommes politiques rattachés aux questions de la Défense. Il a été membre du Comité de Défense depuis 1995 et son président de 2000 à 2007. Juholt a été délégué parlementaire à l'Assemblée de l'OSCE en 1996 et est depuis 1995 l'un des délégués du Parlement à l'Assemblée de l'OTAN. Depuis les élections générales suédoises de 2010, il est président de la commission chargé de la Défense, dont il est membre depuis 1994. En 2004, Juholt a été nommé secrétaire adjoint du Parti des sociaux-démocrates. Au printemps 2009, il était le secrétaire du parti, dirigeant après la démission de Ulvskog et avant la reprise d'Ibrahim Baylan. Il est également président des sociaux-démocrates dans le comté de Kalmar, au conseil d'administration du port d'Oskarshamn.

Présidence du PartiModifier

Le Juholt fut suggéré pour devenir le nouveau chef du comité électoral des sociaux-démocrates depuis que la chef du parti précédente, Mona Sahlin, eut décidé de démissionner[8]. Il a été élu nouveau chef du parti au congrès extraordinaire du [9]. Son discours inaugural fut axé en particulier sur le plein emploi, un système de santé plus solide et une application claire de la ségrégation croissante et la pauvreté des enfants[10],[11]. Il a également mentionné un besoin d'amélioration de la réforme des écoles indépendantes et le renforcement du système de retraite et décrit la vulnérabilité des femmes partout dans le monde[12].

Le , il démissionne de la présidence du parti. Il est remplacé par Stefan Löfven.

RéférencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :