Ouvrir le menu principal
Ne doit pas être confondu avec Bernard Gui.
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir Jean-Guy Bernard.

Guy Bernard
Image illustrative de l’article Guy Bernard
Guy Bernard, évêque de Langres.
Détail de l'enluminure de frontispice des Statuts de l'ordre de Saint-Michel par Jean Fouquet, Paris, BnF, département des manuscrits, vers 1470.
Biographie
Naissance XVe siècle
Tours
Décès
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
par Jean Bernard
Évêque de Langres
Autres fonctions
Fonction religieuse
Abbé de Saint-Remi de Reims
Fonction laïque
Évêque-duc de Langres, Ambassadeur
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Guy Bernard (italianisé en Guido Bernardi) (mort le ) est un ecclésiastique qui fut évêque de Langres de 1453 à 1481.

BiographieModifier

Guy Bernard, né à Tours, est le fils de Étienne Bernard dit Moreau, receveur général des finances, trésorier du duc d'Anjou, intendant et conseiller de la reine Marie d'Anjou l'épouse du roi Charles VII et il est également le neveu de Jean Bernard l'archevêque de Tours. Destiné à l'Église il est archidiacre de Tours, maître des requêtes et ambassadeur du roi auprès du pape Nicolas V en 1448 et de l'antipape Félix V en 1449. Il est nommé évêque de Langres en 1453. Il réunit de nombreux synodes diocésains (1456, 1459, 1464 et 1479) et fait confirmer par un arrêt du parlement le statut du chapitre de chanoines de Langres. Selon un dénombrement de la chambre des comptes le 150 seigneuries sont mouvantes du domaine épiscopal. Il assiste au couronnement du roi Louis XI et il est fait par lui en 1469 le premier chancelier de l'Ordre de Saint-Michel. En 1473 il est pourvu abbatiat de Saint-Remi de Reims. Comme pair de France il participe au jugement du duc Jean II d'Alençon. Après sa mort il est inhumé dans la cathédrale Saint-Mammès de Langres[1].

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Baptiste-Joseph Mathieu, Abrégé chronologique de l'histoire des Évêques de Langres, p. 174-180