Ouvrir le menu principal
Gustave Surand
Naissance
Décès
Nom de naissance
Gustave Paul Alexandre Surand
Nationalité
Activités
Autres activités
Formation
Maître
Élève
Mouvement
Distinctions
Médaille d'argent à l'Exposition universelle de 1900

Gustave Paul Alexandre Surand né à Paris, le [1] et mort en 1937, est un peintre et sculpteur français.

Sommaire

BiographieModifier

 
Saint Georges et le monstre (1888), musée d'Art du comté de Los Angeles.

Élève de Jean-Paul Laurens à l'École des beaux-arts de Paris, Gustave Surand pratique la peinture, le pastel et la sculpture. Il expose dès 1881 au Salon des artistes français et reçoit une mention honorable en 1884[2]. Il demeure alors 116, rue de Vaugirard à Paris[3].

Il peint de grands fauves d’après des études sur nature. « Peintre de scènes de genre dans lesquels il se montre sensible aux variations de l'atmosphère et aux contrastes de lumières »[4]. Il sait suggérer de quelque trait puissant le moment où l’animal se tend tout entier et s’apprête à bondir. Il obtient en 1884 une bourse de voyage qui lui permet de visiter la Tunisie.

Le restaurant parisien le Bar Romain, au 6, rue de Caumartin, aujourd'hui fermé, conservait treize tableaux de Gustave Surand sur des sujets romains, dont Fête de vendange donnée par Messaline dans le Palais de Claude, en l'honneur de son amant Silius (1905), Néron devant l'incendie de Rome, Les Arènes sous Caligula, qui furent vendus en 2011[5].

Le eu lieu la vente de son atelier à l'hôtel Drouot à Paris[6].

Œuvres dans les collections publiquesModifier

Salons et expositionsModifier

Élèves notablesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Extrait d'acte de naissance », dossier de Légion d'honneur, base Léonore (en ligne).
  2. Notice sur la base Cat'zArts.
  3. Cf. Livret du Salon de 1884, n° 2234
  4. Galerie Ary Jan. [1]
  5. Valérie Sasportas, Le Figaro, 18 août 2011[réf. non conforme].
  6. Voir le site de la Fondation Custodia au chapitre "Liens externes"
  7. Dictionnaire Bénézit.

AnnexesModifier