Gustaf Cederström

artiste suédois

Gustaf Cederström est un peintre, né le et mort le à Stockholm en Suède.

Gustaf Cederström
Image dans Infobox.
Portrait tiré de "Svenskt Porträttgalleri XX - Arkitekter, Bildhuggare, Målare m.fl. " (1901)
Naissance
Décès
(à 88 ans)
Stockholm
Nom dans la langue maternelle
Gustaf Olof CederströmVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Maître
Élève
Mouvement
Famille
Famille Cederström (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Carl Emanuel Cederström (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Theresine Cederström (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Carl Cederström i Fredrikslund (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Amalia Katarina Jæder (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Carola Cederström (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction
signature de Gustaf Cederström
signature

Il est connu pour Les Funérailles de Charles XII de Suède (1878) et la Bataille de Narva (1910).

BiographieModifier

 
L'Armée du salut (1886)

Cederström s'enrôla dans l'armée et devint sous-lieutenant d'un régiment de chasseurs à pied en Värmland. Il prit des cours de dessin auprès de Ferdinand Fagerlin à Düsseldorf et de Léon Bonnat à Paris, où il se lia avec son compatriote Nils Forsberg, et décida de se consacrer entièrement à l'art pictural.

Sa création intitulée le Retour des cendres de Charles XII suscita une grande émotion en 1878, et eut plus tard les honneurs de l’Exposition universelle de Paris. Le Grand-duc Constantin en fit l'acquisition, mais à la suite d'une collecte nationale, elle fut rachetée par le Nationalmuseum de Stockholm, qui ne disposait jusqu'alors que d'une copie. Cederström se consacra intensément au concours lancé pour l’exposition de la halle aux marches de ce musée et obtint le premier prix avec Anschaire de Brême prêchant la doctrine chrétienne, bien que Carl Larsson obtînt le contrat final pour les fresques.

Outre ses scènes historiques, Cederström peignit surtout des portraits et les scènes militaires.

Membre de l’Académie royale des arts de Suède en 1878, il fut successivement professeur (1887) puis directeur (1899) des classes de l’Académie. Cederström menait la délégation suédoise lors des expositions de 1888 à Copenhague, de 1896 à Berlin et de 1901 à Munich. Il fait partie de la délégation suédoise aux fêtes du millénaire normand à Rouen en 1911.

ŒuvresModifier

  • Épilogue (1874)
  • Retour des cendres de Charles XII (1878)
  • Le recrutement (1879)
  • L’Armée du salut (1886)
  • Les Baptistes (Nuit d'été en Suède) (1886)
  • Magnus Stenbock à Malmö le (1892)
  • Charles XI faisant raser les fortifications de Helsingborg (vitrail)
  • Le débarquement de Charles-Jean XIV à Helsingborg (vitrail)
  • Sainte Brigitte et le Pape (1899)
  • Rapport (1900)
  • Les dragons (1901)
  • La victoire de Narva (1907-1910)

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :