Guillaume de la Broue

Guillaume de la Broue ou de Bruà, et encore Broë, dans certains textes anciens ( ? - ) est un clerc languedocien du XIIIe siècle, archevêque de Narbonne.

BiographieModifier

Il devient archevêque de Narbonne en 1245.

Arnaud, seigneur Du Lac lui fait donation le de tous les endroits qu’il a [...] dans le diocèse de Narbonne et autres lieux[1].

Il reçoit du pape Innocent IV, une bulle datée de 1254, l'enjoignant de s'opposer de tout son pouvoir à ceux qui tenteraient de porter préjudice à l'abbaye Saint-Félix-de-Montceau, dans ses biens[2]

En , il convoque un concile provincial à Béziers, auquel assiste Guillaume de Paulin, abbé de l'abbaye Saint-Pons de Thomières, dans lequel on fit lecture et l'on reçut certaines Ordonnances que le Roy Saint-Louis envoya[3].

Notes et référencesModifier

  1. Monsieur Chérin, Généalogie de la maison Du Lac en Languedoc, Registres de Mr Chérin, extrait sur la vie d'Arnaud du Lac p.7
  2. Archives départemental de l'Hérault, liasse 4, cote 2, citée par Émile Hollier, Histoire de l'Abbaye de Gigean (Saint-Félix-de-Montceau), Pézénas, chez l'auteur, 1925, in-8, p.16/238.p. Plan,
  3. F. B. T. L. G. Prêtre et chanoine de l'église de Saint-Pons de Thomières, Chronologie des abbez du monastère et des evesques de l'église de S. Pons de Thomières, Béziers 1703, réédition en 1873, p.28