Guillaume Gaboriaud

cycliste français

Guillaume Gaboriaud, né le à Paris, est un coureur cycliste français, membre du Paris Cycliste Olympique.

Guillaume Gaboriaud
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Paris Cycliste Olympique
Équipes amateurs
2008-2011AV Thiais
2012-2013UV Aube-Club Champagne Charlott'
2014UVCA Troyes
2015UV Aube-Club Champagne Charlott'
2016-2018Occitane CF
2019-Paris Cycliste Olympique

BiographieModifier

Guillaume Gaboriaud commence le cyclisme à l'âge de 15 ans, à l'Association Vélocipédique de Thiais. Parallèlement à sa carrière cycliste, il se consacre à des études d'ingénieur[1] à l'université de technologie de Troyes, achevées en fin d'année 2016.

Membre de l'UV Aube-Club Champagne Charlott' en 2013, il remporte la Ronde nancéienne, la Nocturne d'Aubervilliers, le Grand Prix de Tourteron et le Prix de Cormoz. Il rejoint ensuite l'UVCA Troyes pour la saison 2014[2], obtenant un succès au Grand Prix de Yutz[3] et une troisième place au Grand Prix de la Tomate, finale de la Coupe de France DN3[4].

En 2015, il reprend une licence au sein de son ancien club de l'UV Aube. Mi-avril, il est sacré champion de France universitaire[5]. Peu de temps après, il se met en valeur en remportant deux épreuves et le classement général de la Ronde nancéienne[6]. Toujours au printemps, il obtient une victoire d'étape sur la Ronde du Centenaire, puis devient champion de Champagne-Ardenne sur route[7]. Début août, il s'offre un nouveau succès sur le Grand Prix de Tourteron, qu'il avait déjà remporté en 2013[8].

Pour la saison 2016, il est recruté par l'Occitane CF, équipe de division nationale 1[9]. Dès l'hiver, il s'illustre en remportant le Grand Prix d'ouverture Pierre-Pinel, classique prestigieuse chez les amateurs en Midi-Pyrénées[10]. Deuxième de Le Poinçonnet-Limoges derrière le professionnel Théo Vimpère[11], il gagne quelques mois plus tard le Grand Prix de la ville de Nogent-sur-Oise, cinquième manche de la Coupe de France DN1[12],[13]. Fin juillet, il confirme en s'imposant sur la première étape du Kreiz Breizh Elites, épreuve de classe 2[14],[15], qu'il termine à la cinquième place. En fin d'année, il se rend pour un semestre à Taipei, dans le cadre de ses études d'ingénieur, tout en participant à quelques compétitions cyclistes sur le territoire taïwanais[16].

En 2017, il affiche ses ambitions en annonçant vouloir passer professionnel, ses études étant terminées[17]. Cette année-là, il s'impose sur le Grand Prix Mujica, qui inaugure le calendrier des critériums nationaux au Sud-Ouest[18], mais aussi sur une étape du Tour de Maurice, où il se classe troisième au classement final[19]. Il se classe notamment Tour de Gironde, course UCI, ou neuvième du Grand Prix du Pays de Montbéliard, manche de la Coupe de France DN1[20].

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2016
UCI Europe Tour 1 043e[21]

Notes et référencesModifier

  1. « Championnat de France Universitaire de Cyclisme : Guillaume Gaboriaud, organisateur ET vainqueur », sur utt.fr,
  2. Nicolas Gachet, « Deux autres arrivées à l'UVCA Troyes », sur directvelo.com,
  3. Frédéric Gachet, « Grand Prix de Yutz : Classement », sur directvelo.com,
  4. Nicolas Gachet, « Guillaume Gaboriaud : « Encore de quoi faire » », sur directvelo.com,
  5. L.G., « Guillaume Gaboriaud décroche le titre de champion de France Universitaire de Cyclisme sur route », sur france3-regions.francetvinfo.fr,
  6. Antoine Leclercq, « Guillaume Gaboriaud arrive lancé », sur directvelo.com,
  7. Frédéric Gachet, « Championnat interrégional : Classement », sur directvelo.com,
  8. Hervé Dancerelle, « Grand Prix de Tourteron : Classement », sur directvelo.com,
  9. Dominique Turgis, « Chassé-croisé à l'Occitane CF », sur directvelo.com,
  10. Gautier Duet, « Guillaume Gaboriaud : « Pas le moment de s'enflammer » », sur directvelo.com,
  11. Cédric Congourdeau, « Le Poinçonnet-Limoges : Les réactions », sur directvelo.com,
  12. « Guillaume Gaboriaud passe à l’acte à Nogent-sur-Oise », sur echoduvelo.com,
  13. Jean-Charles Dancerelle et Nicolas Mabyle, « Grand Prix de Nogent-sur-Oise : Les réactions », sur directvelo.com,
  14. Frédéric Gachet, « Kreiz Breizh Elites - Et. 1 : Classements », sur directvelo.com,
  15. Freddy Guérin, « Kreiz Breizh Elites - Et. 1 : La réaction de Guillaume Gaboriaud », sur directvelo.com,
  16. Jean-Michel Ruscitto, « Guillaume Gaboriaud, un semestre à Taiwan », sur directvelo.com,
  17. « L'actu amateur du 15 décembre », sur velo101.com,
  18. Hervé Gascogne, « Guillaume Gaboriau en tête », sur ladepeche.fr,
  19. « Tour de Maurice : Lecourt peut voir loin », sur clicanoo.re,
  20. Antoine Pouillard, « Guillaume Gaboriaud attend des jours meilleurs », sur directvelo.com,
  21. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )

Liens externesModifier