Gui de Brosse

Gui de Brosse, chevalier croisé, baron de la Brosse dans le Velay, pays de langue d'oc,ayant à ce titre voix et séance dans cette province.

Il était fils puiné de Géraud, vicomte de Brosse, qui descendait en ligne collatérale des anciens Vicomtes de Limoges. Liste des vicomtes de Brosse

Gui de Brosse ainsi que d'autres seigneurs, accompagnés de leurs vassaux, font partie du corps d'armée sous les ordres de Raymond de Saint Gilles, comte de Toulouse, qui s'engage dans la première croisade. De retour de Palestine, avec les membres de l'armée de Raymond, il se fixe dans le territoire de l'actuelle province du Languedoc.

En 1114, Gui de Brosse suit Guilhem V, seigneur de Montpellier, surnommé le grand capitaine, dans son expédition contre les Sarrasins qui dominaient sur les îles Baléares de Majorque et de Minorque et d'où ils sont expulsés. En 1119, il accompagne Bertrand, Comte de Toulouse, dans son entreprise sur la ville de Tripoli en Liban. Dans un plaid, tenu au pont de Sorgues par Alphonse Jourdain, comte de Toulouse et marquis de Provence, Gui est nommé parmi les barons présents à cette assemblée dans la charte qui en fait mention, datée du dans la ville d'Orange.

La maison de Brosse issue des vicomtes de Limoges est donnée comme éteinte en 1564[1],[2]. La lignée de Gui s'est poursuivie sous le nom de "de Broche" dans la province du Languedoc et plus particulièrement dans la ville de Pont saint Esprit.

Notes et référencesModifier