Ouvrir le menu principal
Logo de la CSU.

Le groupement régional de l'Union chrétienne-sociale en Bavière (en allemand : CSU-Landesgruppe) est la réunion des députés fédéraux de l'Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU) au Bundestag au sein du groupe CDU/CSU.

ExistenceModifier

Si chaque groupe parlementaire permet à ses députés de se rassembler en groupes régionaux, celui de la CSU est le seul à se composer de membres d'un parti différent des autres parlementaires du même groupe.

La possibilité pour les députés de l'Union chrétienne-sociale de siéger avec un autre parti est admise à l'article 10 du règlement du Bundestag allemand au moyen de ce que l'on baptise familièrement la « Lex Union », c'est-à-dire la possibilité pour deux partis de siéger en commun s'ils « ne se trouvent dans aucun Land en concurrence pour des raisons d’orientation politique ». Il s'agit du seul exemple en Allemagne d'un parti siégeant dans un groupe mixte.

HistoireModifier

Le groupement existe depuis la célébration des élections fédérales du .

Le , alors que la crise entre la CDU et la CSU bat son plein, la majorité des membres du groupement vote la formation d'un groupe CSU (CSU-Bundestagsfraktion). Ils reviennent sur leur décision le , à trois jours de l'ouverture de la législature, après que la CDU a menacé de s'implanter en Bavière, ce qui aurait compromis l'hégémonie politique de la CSU.

À plusieurs reprises, il a compté plus de membres que le groupe du Parti libéral-démocrate (FDP), qui constitue généralement la troisième force parlementaire du Bundestag. Toutefois, son statut de groupement régional l'a empêché d'accéder à ce titre, puisqu'il est considéré comme partie intégrante du groupe CDU/CSU.

Jusqu'à présent, tous les présidents du groupement ont exercé au moins une fonction ministérielle.

Spécificité d'organisationModifier

Le président du groupement de la CSU a la particularité d'être, de droit, le premier vice-président du groupe CDU/CSU au Bundestag. Il en va de même pour le secrétaire du groupement (Parlamentarischer Geschäftsführer), qui est le premier adjoint au secrétaire général du groupe commun, une position inexistante dans les autres groupes.

Par ailleurs, depuis , le groupement régional est libre de prendre position de manière indépendante, et les décisions les plus importantes ne peuvent être prises qu’avec son accord.

Historique du groupeModifier

InternetModifier