Ouvrir le menu principal

Rhinoderma darwinii

espèce d'amphibiens
(Redirigé depuis Grenouille de Darwin)
Rhinoderma darwinii
Description de l'image Rhinoderma darwinii.jpg.
Classification selon ASW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Sous-classe Lissamphibia
Super-ordre Salientia
Ordre Anura
Sous-ordre Neobatrachia
Famille Rhinodermatidae
Genre Rhinoderma

Espèce

Rhinoderma darwinii
Duméril & Bibron, 1841

Synonymes

  • Rhinoderma darwinii var. lateralis Werner, 1898 "1897"
  • Rhinoderma darwinii var. unicolor Werner, 1898 "1897"
  • Rhinoderma darwinii var. picta Werner, 1898 "1897"
  • Rhinoderma darwinii var. angulata Werner, 1898 "1897"

Statut de conservation UICN

( VU )
VU A2ace : Vulnérable

Rhinoderma darwinii est une espèce d'amphibiens de la famille des Rhinodermatidae[1], disparue depuis 2014 selon la Zoologicial Society of London à cause d'une maladie rare, la chytridiomycose (champignon).

RépartitionModifier

Cette espèce est endémique des forêts australes de Patagonie. Elle se rencontre entre 50 et 1 100 m d'altitude[2] :

DescriptionModifier

Sa particularité est que les têtards grandissent à l'abri dans le sac vocal du mâle. La femelle pond environ 30 œufs puis le mâle fait la garde pendant environ 2 semaines puis récupère les survivants et les transporte dans une poche de son larynx. Les têtards se développent à l'intérieur et ne sortent par la bouche du mâle lorsqu'ils sont de petites grenouilles. La grenouille est marron à verte et mesure entre 2,5 et 3,5 cm. Elle mange des insectes et autres arthropodes.

ÉtymologieModifier

Elle doit son nom au naturaliste anglais Charles Darwin qui la découvrit lors de son voyage à bord du HMS Beagle.

Publication originaleModifier

  • Duméril & Bibron, 1841 : Erpétologie générale ou Histoire naturelle complète des reptiles, vol. 8, p. 1-792 (texte intégral).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier