Gregg Herken

conservateur de musée, historien et professeur d'histoire américain

Gregg Herken, né en 1947, est un conservateur de musée, historien et professeur d'histoire américain connu pour ses ouvrages sur les armes atomiques.

Gregg Herken
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

BiographieModifier

Gregg Herken est né en 1947. En 1969, il complète son Bachelor of Arts en histoire à l'université de Californie à Santa Cruz[1]. En 1974, il obtient son Ph.D. de l'université de Princeton[2].

De 1988 à 2003, Herken est conservateur de musée et historien au Department of Space History du National Air and Space Museum, à Washington, D.C., géré par Smithsonian Institution[1]. À ce poste, il obtient un satellite espion que le gouvernement américain refuse de reconnaître comme tel[1]. Il négocie également avec des responsables soviétiques pour l'obtention d'un missile SS-20, qu'il obtient après quelques voyages en URSS et des pourparlers de dernière minute[1]. En 2002, Herken est historien senior à la Smithsonian Institution[3].

En 2003, il publie Brotherhood of the Bomb: The Tangled Lives and Loyalties of Robert Oppenheimer, Ernest Lawrence, and Edward Teller, un ouvrage sur trois physiciens éminents qui ont participé à l'élaboration des premières armes nucléaires américaines. Dans cet ouvrage, il affirme que Robert Oppenheimer a fait partie du Parti communiste des États-Unis d'Amérique, ce que d'autres historiens n'ont jamais affirmé[3].

En 2013, Herken est professeur émérite de l'université de Californie à Merced[2].

bibliographieModifier

  • (en) Gregg Herken, Counsels of War, Oxford University Press, coll. « Oxford Paperbacks », , 448 p. (ISBN 978-0195049862)
  • (en) Gregg Herken, The Winning Weapon: The Atomic Bomb in the Cold War, 1945-1950, Random House USA Inc, , 425 p. (ISBN 978-0394751603)
  • (en) Gregg Herken et Richard C. Leone, Cardinal Choices: Presidential Science Advising from the Atomic Bomb to SDI. Revised and Expanded Edition, Stanford University Press, coll. « Stanford Nuclear Age », , 376 p. (ISBN 978-0804737708)
  • (en) Gregg Herken, Brotherhood of the Bomb: The Tangled Lives and Loyalties of Robert Oppenheimer, Ernest Lawrence, and Edward Teller, Holt Paperbacks, , 480 p. (ISBN 978-0805065893, présentation en ligne)

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d (en) Peggy Townsend, « Gregg Herken: Unraveling history's mysteries », University of California, (consulté le 15 décembre 2013)
  2. a et b (en) UCMerced, « Gregg Herken », University of California, Merced, (consulté le 15 décembre 2013)
  3. a et b (en) William J. Broad, « Book Contends Chief of A-Bomb Team Was Once a Communist », The New York Times,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier