Grau

terme occitan signifiant « estuaire » ou « chenal »

En matière maritime, un grau (parfois cacographié graou) est un espace à travers lequel les eaux de la mer et les eaux intérieures communiquent. Un grau s'ouvre au point le plus faible du cordon littoral, à l'occasion d'une crue ou d'une tempête. Les eaux saumâtres des graus sont généralement très poissonneuses.

Le grau de l'étang d'Urbino, sur la côte orientale corse.

Le mot « grau » est un terme occitan signifiant « estuaire » ou « chenal »[1], dérivé du latin gradus signifiant « pas, degré » ou du gallo-roman d'origine gauloise grauus signifiant « grève, rivage sablonneux, plage ».

Ce terme a donné leur nom à diverses localités languedociennes situées sur les rives de ces canaux menant à la mer Méditerranée :

Il est malgré tout utilisé ailleurs que dans le Languedoc, par exemple le grau d'Ocracoke en Caroline du Nord (États-Unis).

Le nom de grau est également utilisé pour désigner un col de montagne. Il a donné son nom à divers passages dont le plus connu est le Grau de Maury.

Notes et référencesModifier

  1. « GRAU : Définition de GRAU », sur cnrtl.fr (consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier