Graton éditeur

éditeur de bande dessinée

Graton éditeur est une maison d'édition de bande dessinée fondée en 1981 par Jean Graton, notamment auteur des aventures de Michel Vaillant, afin d'éditer ses bandes dessinées. En , la structure se rapproche du Groupe Dupuis, qui l'absorbe en 2020.

HistoriqueModifier

Jean Graton décide de quitter les éditions Le Lombard en 1979. Il publie alors un titre chez Fleurus, puis le tome suivant chez Novedi, sans être satisfait de ses éditeurs[1]. En 1981, afin de pouvoir contrôler pleinement la production de ses albums, il crée sa propre maison d'édition — Graton éditeur — avec son fils Philippe, qui en devient administrateur-délégué[2]. Éditant d'abord uniquement Michel Vaillant, la structure accueille petit à petit ses autres séries et tout en continuant à s'occuper de la gestion quotidienne de l'entreprise, Philippe Graton devient scénariste de la série principale à partir de 1994. Une collection de documentaires 50% textes - 50% BD, « Les Dossiers Michel Vaillant », voit également le jour en 1995[3]. Le Studio Graton, quant à lui, est chargé de l’aspect graphique des différentes séries et en 2007, Graton éditeur publie également La Station indienne de Christian Papazoglakis, membre du studio, seul titre de bande dessinée non signé par Jean Graton que publiera la structure[4].

En 2010, après plusieurs années sans un album de Michel Vaillant[5], Graton éditeur signe un contrat de partenariat avec les éditions Dupuis[6] dans l’objectif de redynamiser sa série-phare. Étant en perte financière depuis trois ans en raison de l’abandon des ventes du fonds[1], c’est dans ce cadre qu'est lancée la « Nouvelle Saison » des aventures du célèbre coureur automobile, réalisée avec une équipe de véritables auteurs officiant sans le Studio Graton : Denis Lapière (scénario), Marc Bourgne (story-boards et personnages) et Benjamin Benéteau (décors et voitures)[5],[7].

Philippe Graton : « En 2010, j’ai confié aux éditions Dupuis la partie édition/commercialisation dans le cadre d’un contrat de partenariat de dix ans. Le but était de me dégager du temps pour la création (nouveaux scénarios) et puis, surtout, un « gros » éditeur a plus de poids pour mettre les albums en rayons, ce que notre petit label indépendant avait de plus en plus de mal à faire[1]. »

En 2020, ce partenariat ne répondant pas aux attentes du clan Graton et afin de pérenniser définitivement la série grâce à un acteur majeur de l’édition francophone, ce dernier finit par vendre sa société à Dupuis et à lui céder tous les droits de la série, à l’exception du droit moral[1].

Séries publiéesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Dupuis rachète Graton Éditeur, Charles-Louis Detournay, 5 octobre 2020, sur ActuaBD.
  2. Biographie sur le site de Dupuis, consulté le 26/04/2014.
  3. Site officiel de Michel Vaillant, consulté le 26/04/2014.
  4. Fiche sur le site Bulledair, consulté le 26/04/2014.
  5. a et b Morgan Di Salvia, "Michel Vaillant reprend le volant", 8 mai 2012, consulté le 26/04/2014.
  6. Le Soir d'après AFP, Michel Vaillant rejoint l’écurie Dupuis, 11 janvier 2010 (consulté le 02 novembre 2013).
  7. L'auteur de BD Jean Graton, créateur de "Michel Vaillant" est mort, Laurence Houot, 21 janvier 2021, sur France Info

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

DocumentationModifier

  • Jean et Philippe Graton (int. par Jean Pierre Fuéri), « Graton : Un team », BoDoï, no 50,‎ , p. 64-65.

Liens externesModifier