Granville Leveson-Gower (3e comte Granville)

diplomate britannique, 3e comte Granville

Granville George Leveson-Gower, 3e comte Granville ( - ) est un diplomate britannique de la famille Leveson-Gower.

Granville Leveson-Gower
Fonctions
Ambassadeur du Royaume-Uni en Belgique (d)
-
Ambassadeur du Royaume-Uni aux Pays-Bas (d)
-
Ambassadeur du Royaume-Uni au Danemark (d)
-
Ambassadeur du Royaume-Uni en Grèce (d)
-
Membre du Conseil privé du Royaume-Uni
Membre de la Chambre des lords
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Père
Mère
Castalia Rosalind Campbell (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Nina Ayesha Baring (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Bureau des Affaires étrangères (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

CarrièreModifier

Fils aîné de Granville Leveson-Gower (2e comte Granville), il fait ses études au Collège d'Eton et rejoint le service diplomatique en 1893 comme attaché à Berlin. Il sert au Caire, à Vienne, à La Haye et à Bruxelles, puis est nommé à Berlin avec le grade de conseiller en 1911. En 1913, il est nommé à Paris, à nouveau comme conseiller, et s'installe à Bordeaux lorsque le gouvernement français s'y installe en septembre 1914 alors que l'armée allemande s'approche de la capitale avant la première bataille de la Marne.

Le 1er janvier 1917, il est nommé agent diplomatique auprès du gouvernement provisoire grec d'Elefthérios Venizélos à Salonique[1] peu de temps après, officialisé comme ministre plénipotentiaire.

En juin 1917, le roi Constantin abdique, l'ancien ministre britannique du gouvernement grec, Sir Francis Elliot, s'en va et Granville devient ministre officiel de la Grèce à Athènes[2]. Il est ministre au Danemark 1921-1926, aux Pays-Bas 1926-1928 et ambassadeur en Belgique et au Luxembourg 1928-1933.

Nommé conseiller privé en 1928, le comte Granville participe aux procédures officielles légalisant l'accession du roi Édouard VIII en 1936 et, plus tard cette année-là, son abdication et l'accession du roi George VI.

Il est également Lord-in-waiting en 1895 et de 1905 à 1915.

FamilleModifier

Le 27 septembre 1900, il épouse Nina Ayesha Baring (dont le père, Walter Baring, est également diplomate) mais meurt sans descendance et ses titres passent à son frère William.

RéférencesModifier

  1. "British Diplomatic Agent At Salonika – Lord Granville Appointed", The Times (London), 2 January 1917, p. 8
  2. New Minister to Greece: Earl Granville Appointed, The Times, London, 23 August 1917, page 5

Liens externesModifier