Granulocyte

Cellule de l'immunité innée

Les granulocytes, autrefois qualifiés de polynucléaires (parce que certains d'entre eux, et notamment les granulocytes neutrophiles, semblent posséder plusieurs noyaux[a]), sont des globules blancs qualifiés de « non spécifiques » dans la mesure où ils ne sont pas dirigés contre un seul antigène. Il existe différentes catégories de granulocytes : les neutrophiles (qui sont les plus abondants), les basophiles et les éosinophiles. Cette dénomination est basée sur leur affinité à absorber des colorants neutres, basiques, ou acides à base d'éosine (colorant MGG = May-Grünwald Giemsa).

Granulocyte éosinophile
Granulocyte basophile

Leurs rôles sont également différents dans le corps :

  • les granulocytes neutrophiles sont des phagocytes, c'est-à-dire des cellules capables de phagocyter (internaliser) et de digérer les antigènes comme les bactéries. Comme leur nom l'indique, ils possèdent des granules ; elles peuvent être exocytés (leur contenu déversé hors de la cellule) ce qui permet de limiter l'inflammation à l'endroit de l'infection ;
  • les granulocytes basophiles attirent les autres globules blancs en déversant l'histamine contenue dans leurs granules. Cette histamine active la réaction inflammatoire et intervient également dans les réactions allergiques ;
  • les granulocytes éosinophiles sécrètent des substances qui tendent à limiter l'action de l'histamine des granulocytes basophiles. Leur rôle est de s'attaquer aux parasites de l'organisme sans les phagocyter : ils se fixent dessus et déversent leurs granules qui contiennent des enzymes destinées à les détruire. Ils interviennent aussi lors de réactions allergiques.

Notes et référencesModifier

  1. En réalité ce sont plusieurs lobes d'un même noyau.

Articles connexesModifier