Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aral.

Grande Aral
Images satellites de la mer d'Aral en 1989 (à gauche) et en 2008 (à droite).
Images satellites de la mer d'Aral en 1989 (à gauche) et en 2008 (à droite).
Administration
Pays Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan
Drapeau de l'Ouzbékistan Ouzbékistan
Géographie
Coordonnées 45° 12′ nord, 58° 45′ est
Type Endoréique
Origine Naturel
Superficie
 · Maximale
3 500 km2(2005)
42 100 km2 (1989)
Altitude 29 m(2007)
Profondeur
 · Maximale
 · Moyenne
 
40 m
15 m
Hydrographie
Émissaire(s) Aucun

Géolocalisation sur la carte : Kazakhstan

(Voir situation sur carte : Kazakhstan)
Grande Aral

Géolocalisation sur la carte : Ouzbékistan

(Voir situation sur carte : Ouzbékistan)
Grande Aral

La Grande Aral est un lac d'eau salée d'Asie centrale. C'est le reste de la moitié sud de l'ancienne mer d'Aral qui s'est en grande partie asséchée car les eaux des deux fleuves qui l'alimentaient, le Syr-Daria et l'Amou-Daria ne l'atteignent pratiquement plus à cause du développement de l'irrigation pour l'agriculture. Elle s'est formée en 1986 lorsque le niveau de la mer d'Aral avait tellement baissé que l'agrandissement de la péninsule de Kokaral a mené à la séparation de la Petite mer d'Aral au nord qui reçoit encore les eaux du Syr-Daria et de la Grande Aral au sud, qui ne reçoit des eaux de surface que lorsque les crues dues à la fonte des neiges sont particulièrement importantes. Depuis 2005, la construction de la digue de Kokaral a renforcé la séparation entre les deux Aral et l'assèchement de la Grande Aral.

La grande Aral est formée par deux bassins principaux entourant l'ancienne ile de la renaissance. Le bassin occidental est le plus profond et est alimenté par des eaux souterraines à raison de 2 km3 par an ce qui lui permet de stabiliser sa taille à 2700 – 3 500 km2. Un étroit canal le relie au bassin oriental dont le fond est beaucoup plus plat et qui peut être complètement asséché comme cela s'est produit en 2009, laissant sa place à une étendue désertique recouverte de sel, l'Aralkum.

À partir de 2002, son retrait a également causé la création d'un petit lac, le lac de Barsakelmes, qui s'est retrouvé détaché de son extrémité nord.

GalerieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :