Ouvrir le menu principal
Le grand sérail en 2010.

Le grand sérail d'Alep était un édifice officiel, emblématique de la ville d'Alep en Syrie qui a été entièrement détruit pendant la guerre civile syrienne en 2014. Il se trouvait au sud de la citadelle d'Alep.

Sommaire

HistoireModifier

La construction du grand sérail débute en 1928 à l'époque du mandat français en Syrie, d'après une idée remontant à septembre 1920, date de la formation de l'État d'Alep sous la houlette du général Gouraud. Les plans sont de la main de l'architecte Kegham Akgoulian, appartenant à la communauté arménienne de Syrie. L'entrepreneur chargé de la construction est un autre Syro-arménien, Kévork Baboyan.

L'édifice imposant, qui devait abriter le siège du gouverneur et de la mairie, est inauguré le 15 avril 1933, alors que Nabih Martini est maire[1]. Il est demeuré comme tel, accueillant l'administration locale, jusqu'en 2008, date à laquelle un nouveau bâtiment plus fonctionnel est construit pour le remplacer dans un autre quartier. Le grand sérail est détruit par des explosions en août 2014[2].

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

Voir aussiModifier