Grégoire XVII

page d'homonymie d'un projet Wikimédia

Grégoire XVII est un nom utilisé par certains mouvements catholiques dissidents pour désigner trois personnes qu'elles considèrent comme le vrai pape :

  • "L'antipape" canadien Jean Grégoire de La Trinité, souvent appelé Jean-Grégoire XVII (1928-2011), Joseph Philippe Gaston Tremblay pour l'état civil (Rimouski, Canada). Il s'est proclamé pape en 1968, prétendant succéder au Français Michel Collin, antipape "mystique" français sous le nom de Clément XV et fondateur de l'Église rénovée du Christ, à laquelle Jean-Gaston Tremblay a rattaché son Ordre du Magnificat de la Mère de Dieu et ses Apôtres de l'amour infini[2].


NotesModifier

  1. « Le Pape est mort » Article paru à l'occasion de son décès sur Altermedia France.
  2. a et b Luz, Frédéric., Le soufre et l'encens : enquête sur les Églises parallèles et les évêques dissidents, Paris, C. Vigne, , 319 p. (ISBN 2-84193-021-1, OCLC 35551976, lire en ligne)