Gouvernement Konstantínos Karamanlís VII

Gouvernement Konstantínos Karamanlís VII
(el) Κυβέρνηση Κωνσταντίνου Γ. Καραμανλή 1977

IIIe République hellénique

Description de cette image, également commentée ci-après
Le Premier ministre Konstantínos Karamanlís.
Président de la République Konstantínos Tsátsos
Premier ministre Konstantínos Karamanlís
Élection 20 novembre 1977
Législature IIe
Formation
Fin
Durée 2 ans, 5 mois et 12 jours
Composition initiale
Parti politique ND
Ministres 21
Femmes 0
Hommes 21
Représentation
Parlement
171  /  300
Drapeau de la Grèce

Le gouvernement Konstantínos Karamanlís VII (en grec moderne : Κυβέρνηση Κωνσταντίνου Γ. Καραμανλή 1977) est le gouvernement de la République hellénique entre le et le , sous la IIe législature du Parlement.

Il est dirigé par le conservateur sortant Konstantínos Karamanlís, vainqueur des élections législatives à la majorité absolue. Il succède au gouvernement Karamanlís VI et cède le pouvoir au gouvernement du conservateur Geórgios Rállis après l'élection de Karamanlís à la présidence de la République.

HistoriqueModifier

Dirigé par le Premier ministre conservateur sortant Konstantínos Karamanlís, ce gouvernement est constitué et soutenu par la Nouvelle Démocratie (ND). Seule, elle dispose de 171 députés sur 300, soit 57 % des sièges du Parlement.

Il est formé à la suite des élections législatives du 20 novembre 1977.

Il succède donc au gouvernement Karamanlís VI, constitué et soutenu dans les mêmes conditions.

Au cours du scrutin législatif, la ND enregistre un très fort recul avec 41,8 % des voix, soit 12 points de moins que lors des précédentes élections. Le Mouvement socialiste panhellénique (PASOK) d'Andréas Papandréou remplace l'Union du centre démocratique (EDIK) de l'ancien ministre des Affaires étrangères Geórgios Mávros comme principal parti de l'opposition.

Karamanlís et son équipe de 21 ministres sont assermentés au palais présidentiel d'Athènes par le président de la République Konstantínos Tsátsos le .

Deux ans et demi après sa prise de fonction, le Premier ministre est élu chef de l'État par le Parlement, le [1]. Il démissionne aussitôt de la présidence de la ND, qui lui choisit pour successeur le ministre des Affaires étrangères Geórgios Rállis au détriment du ministre de la Défense nationale Evángelos Avéroff trois jours plus tard[2].

Rállis constitue alors son équipe gouvernementale, dans laquelle il maintient Avéroff, le [3].

CompositionModifier

Initiale (28 novembre 1977)Modifier

Portefeuille Titulaire Parti
Premier ministre Konstantínos Karamanlís ND
Ministre sans portefeuille Konstantínos Papakonstantínou ND
Ministre de la Coordination Geórgios Rállis ND
Ministre de la Présidence du gouvernement Konstantínos Stephanópoulos ND
Ministre des Affaires étrangères Panagís Papaligoúras ND
Ministre de la Défense nationale Evángelos Avéroff ND
Ministre de la Justice Geórgios Stamátis ND
Ministre de l'Intérieur Christóphoros Strátos ND
Ministre de l'Éducation nationale et des Religions Ioánnis Varvitsiótis ND
Ministre des Finances Ioánnis Boútos ND
Ministre de l'Agriculture Athanásios Taliadoúros ND
Ministre sans portefeuille, chargé des Relations avec les Communautés européennes Giórgios Kodogéorgis ND
Ministre de la Culture et de la Science Geórgios Plytás ND
Ministre de l'Industrie et de l'Énergie Miltiádis Évert ND
Ministre du Commerce Geórgios Panagiotópoulos (en) ND
Ministre du Travail Konstantínos Láskaris ND
Ministre des Services sociaux Spyrídon Doxiádis ND
Ministre des Travaux publics Nikólaos Zardinídis ND
Ministre des Transports Aléxandros Papadóngonas ND
Ministre de l'Ordre public Athanásios Bálkos ND
Ministre de la Marine marchande Emmanouíl B. Kephalogiánnis ND
Ministre de la Grèce du Nord Nikólaos Mártis ND

Remaniement du 10 mai 1978Modifier

Portefeuille Titulaire Parti
Premier ministre Konstantínos Karamanlís ND
Ministre sans portefeuille Konstantínos Papakonstantínou ND
Ministre de la Coordination Konstantínos Mitsotákis ND
Ministre de la Présidence du gouvernement Konstantínos Stephanópoulos ND
Ministre des Affaires étrangères Geórgios Rállis ND
Ministre de la Défense nationale Evángelos Avéroff ND
Ministre de la Justice Geórgios Stamátis ND
Ministre de l'Intérieur Christóphoros Strátos ND
Ministre de l'Éducation nationale et des Religions Ioánnis Varvitsiótis ND
Ministre des Finances Athanásios Taliadoúros ND
Ministre de l'Agriculture Ioánnis Boútos ND
Ministre sans portefeuille, chargé des Relations avec les Communautés européennes Giórgios Kodogéorgis ND
Ministre de la Culture et de la Science Geórgios Plytás (jusqu'au 25/09/1978)
Dimítrios Niánias
ND
Ministre de l'Industrie et de l'Énergie Miltiádis Évert ND
Ministre du Commerce Geórgios Panagiotópoulos (en) ND
Ministre du Travail Konstantínos Láskaris ND
Ministre des Services sociaux Spyrídon Doxiádis ND
Ministre des Travaux publics Nikólaos Zardinídis ND
Ministre des Transports Aléxandros Papadóngonas ND
Ministre de l'Ordre public Athanásios Bálkos ND
Ministre de la Marine marchande Emmanouíl B. Kephalogiánnis ND
Ministre de la Grèce du Nord Nikólaos Mártis ND
Ministre de l'Aménagement du territoire, du Logement et de l'Environnement Stéphanos Mános (14/03/1980) ND

RéférencesModifier

  1. (es) « Karamanlis, elegido presidente de Grecia », El País,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. (es) « Jorge Rallis será el nuevo jefe del Gobierno griego », El País,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. (es) « Jorge Rallis dio a conocer el nuevo Gobierno griego », El País,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier