Gouvernement Isidore Mvouba (1)

Gouvernement Isidore Mvouba I

Description de l'image defaut.svg.
Denis Sassou-Nguesso
Premier ministre Isidore Mvouba
Formation
Fin
Durée 2 ans, 1 mois et 24 jours
Composition initiale
Ministres 35
Femmes 5
Hommes 30
Drapeau de la république du Congo

Le premier gouvernement Isidore Mvouba fut le gouvernement de la République du Congo en fonction du au .

Il est caractérisé par la création d'un poste de Premier ministre par le Président Denis Sassou-Nguesso. Attribué à Isidore Mvouba, ce poste n'est cependant qu'honorifique, car n'existant pas dans la constitution congolaise[1].

Composé de 35 membres comme le précédent gouvernement, celui-ci n'est composé d'aucun membre de l'opposition[1].

GouvernementModifier

Premier ministreModifier

Image Fonction Nom
  Premier ministre, chargé de la coordination de l’action gouvernementale et des privatisations Isidore Mvouba

Ministres d’ÉtatModifier

Image Fonction Nom
  Ministre du Plan, de l'aménagement du territoire, de l'intégration économique et du NEPAD Pierre Moussa
  Ministre de la fonction publique, chargé de la réforme de l'État Jean-Martin Mbemba
  Ministre des Hydrocarbures Jean-Baptiste Tati Loutard
  Ministre des Affaires étrangères et de la francophonie Rodolphe Adada

MinistresModifier

Image Fonction Nom
  Ministre des Mines, des industries minières et de la géologie Pierre Oba
  Ministre de la Communication, chargé des relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement Alain Akouala Atipault
  Ministre des Postes et télécommunications chargé des nouvelles technologies Philippe Mvouo
  Ministre de l'Équipement et des travaux publics Florent Tsiba
  Ministre des Transports et de l'Aviation civile André Okombi Salissa
  Ministre de l'Enseignement supérieur Henri Ossebi
  Ministre de l'Agriculture, de la pêche et de l'élevage Jeanne Dambendzet
  Ministre de l'Enseignement technique et professionnel Pierre-Michel Nguimbi
  Ministre du Commerce, de la consommation et des approvisionnements Adélaïde Moundélé-Ngollo
  Ministre de l'Économie forestière et de l'environnement Henri Djombo
  Garde des sceaux, ministre de la Justice et des droits humains Gabriel Entcha Ebia
  Ministre de l'Énergie et de l’hydraulique Bruno Itoua
  Ministre de l'Enseignement primaire et secondaire, chargé de l'alphabétisation Rosalie Kama Niamouya
  Ministre de l'Économie, des finances et du budget Pacifique Issoïbeka
  Ministre du Travail, de l'emploi et de la sécurité sociale Gabriel Ondongo
  Ministre de la Construction, de l'urbanisme et de l'habitat Claude Alphonse Nsilou
  Ministre de l'Administration du territoire et de la décentralisation François Ibovi
  Ministre des Sports et du redéploiement de la jeunesse Marcel Mbani
  Ministre de la Culture, des arts et du tourisme Jean-Claude Gakosso
  Ministre à la Présidence, chargé de la Défense nationale, des anciens combattants et des mutilés des guerres Jacques Yvon Ndolou
  Ministre à la Présidence, chargé de la Coopération au développement Justin Balay Mégot
  Ministre de la Réforme foncière et de la préservation du domaine public Lamire Nguélé
  Ministre du Développement industriel et de la promotion du secteur privé Emile Mabondzo
  Ministre des Affaires sociales, de la solidarité, de l'action humanitaire et de la famille Émilienne Raoul
  Ministre de la Sécurité et de l'ordre public Paul Mboth
  Ministre de la Recherche scientifique et de l'innovation technique Pierre Ernest Abandzounou
  Ministre de la Santé et de la Population Alphonse Gandou
  Ministre de l'Économie maritime et de la marine marchande Louis-Marie Nombo Mavoungou
  Ministre de la Promotion de la femme et de l'intégration de la femme au développement Jeanne-Françoise Leckomba
  Ministre des Petites et moyennes entreprises, chargé de l'artisanat Marcel Parfait Koussou Mavoungou

RéférencesModifier