Gouvernement Horn

Le gouvernement Horn (en hongrois : Horn-kormány) est le gouvernement de la République de Hongrie entre le et le .

Gouvernement Horn
(hu)Horn-kormány

IIIe République

Description de cette image, également commentée ci-après
Gyula Horn, en 2007.
Président de la République Árpád Göncz
Premier ministre Gyula Horn
Élection 8 et
Législature IIe
Formation
Fin
Durée 3 ans, 11 mois et 20 jours
Composition initiale
Coalition MSZP-SZDSZ
Ministres 13
Femmes 1
Hommes 12
Représentation
Assemblée nationale
278  /  386
Drapeau de la Hongrie

Coalition et historiqueModifier

Dirigé par le nouveau Premier ministre socialiste Gyula Horn, ce gouvernement est constitué et soutenu par une coalition de centre gauche entre le Parti socialiste hongrois (MSZP) et l'Alliance des démocrates libres (SZDSZ). Ensemble, ils disposent de 278 députés sur 386, soit 72 % des sièges de l'Assemblée nationale.

Il est formé à la suite des élections législatives des 8 et .

Il succède ainsi au gouvernement du conservateur Péter Boross, constitué et soutenu par une coalition de droite entre le Forum démocrate hongrois (MDF), le Parti civique indépendant des petits propriétaires et des travailleurs agraires (FKgP) et le Parti populaire démocrate-chrétien (KDNP). Au cours des élections, la coalition sortante est sèchement battue, perdant 143 députés sur les 229 dont elle disposait au cours de son mandat.

À l'inverse, le MSZP parvient à totaliser 209 parlementaires, soit 15 mandats de plus que la majorité absolue. Malgré cette domination parlementaire, les socialistes décident de s'associer avec la SZDSZ, première force d'opposition à l'exécutif sortant et elle aussi en chute, de l'ordre d'une vingtaine d'élus. Cette alliance assure à la fois une solide majorité des deux tiers au gouvernement et garantit que le Parti socialiste, héritier du Parti socialiste ouvrier hongrois (MSzMP), ne dirigera pas seul le pays.

Au cours des élections législatives des 10 et 24 mai 1998, le MSZP reste le premier parti hongrois en voix, mais se voit distancé en sièges par le Fidesz-Parti civique hongrois (Fidesz-MPP). S'alliant avec le FKgP et le MDF, ce parti parvient à constituer un gouvernement sous l'autorité de Viktor Orbán.

CompositionModifier

Fonction Titulaire Parti
Premier ministre Gyula Horn MSZP
Ministre de l'Intérieur Gábor Kuncze SZDSZ
Ministre des Affaires étrangères László Kovács MSZP
Ministre des Finances László Békesi (jusqu'au 28/02/1995)
Lajos Bokros (jusqu'au 29/02/1996)
MSZP
MSZP
Péter Medgyessy Sans
Ministre de l'Industrie et du Commerce László Pál (jusqu'au 15/07/1995) MSZP
Imre Dunai (jusqu'au 05/06/1996) Sans
Tamás Suchman (jusqu'au 15/10/1996) MSZP
Szabolcs Fazekas Sans
Ministre de l'Agriculture László Lakos (jusqu'au 15/12/1996)
Frigyes Nagy
MSZP
MSZP
Ministre de la Justice Pál Vastagh MSZP
Ministre de la Protection sociale Pál Kovács (jusqu'au 17/03/1996)
György Szabó (jusqu'au 30/11/1996)
Mihály Kökény
MSZP
MSZP
MSZP
Ministre de l'Éducation et de la Culture Gábor Fodor (jusqu'au 31/12/1995)
Bálint Magyar
SZDSZ
SZDSZ
Ministre du Travail Magda Kósáné Kovács (jusqu'au 30/11/1995)
Péter Kiss
MSZP
MSZP
Ministre de la Défense György Keleti MSZP
Ministre de l'Environnement et du Développement régional Ferenc Baja MSZP
Ministre des Transports, des Communications et des Eaux Károly Lotz SZDSZ
Ministre sans portefeuille
Chargé de la Supervision des services secrets
Béla Katona (jusqu'au 31/03/1995)
István Nikolits
MSZP
MSZP
Ministre sans portefeuille (créé le 01/03/1995)
Chargé des Privatisations
Tamás Suchman (jusqu'au 15/09/1996)
Judit Csiha
MSZP
MSZP

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier