Gouvernement Benhima/Laraki

Gouvernement Benhima/Laraki

Monarchie constitutionnelle

Description de l'image defaut.svg.
Premier ministre Mohamed Benhima (1967-1969)
Ahmed Laraki (1969-1971)
Formation
Fin
Durée 4 ans et 29 jours
Composition initiale
Coalition Parti de l'Istiqlal

Le gouvernement Mohamed Benhima/Ahmed Laraki est le onzième gouvernement du Maroc depuis son indépendance en 1955. Formé le avec Mohamed Benhima comme Premier ministre, il s'est poursuivi à partir du avec Ahmed Laraki comme nouveau Premier ministre et a pris fin le .

De Benhima à Laraki modifier

Officialisé par décret royal le [1], ce onzième gouvernement avait démarré le avec Mohamed Benhima comme Premier ministre[1], succédant au Conseil Hassan II 4. À partir du [2], la fonction de Premier ministre fut exercée par Ahmed Laraki, précédemment ministre des Affaires étrangères, Mohamed Benhima devenant ministre d'État de l'Agriculture et de la Réforme agraire.

Le changement de Premier ministre n'a pas été accompagné de la constitution officielle d'un nouveau gouvernement ; homologué par dahir le [2], il a fait partie de l'un des nombreux remaniements du gouvernement initial. Dans l'histoire du Maroc moderne, seul un autre « gouvernement » a connu deux Premiers ministres successifs : le vingtième gouvernement ou gouvernement Lamrani IV/Laraki (Azzeddine, cette fois), au milieu des années 1980[3].

Alors que l'état d'exception était en vigueur au Maroc depuis le [4], il fut levé au cours de la primature d'Ahmed Laraki, le [5] (jour de la promulgation de la deuxième Constitution du pays) ; quasiment un an après, le , celle-ci prit fin[6]. Deux jours plus tard, le gouvernement Lamrani I était institué[3].

Composition modifier

Sous la primature de Mohamed Benhima modifier

Juillet 1967 modifier

À compter du 6[1]
À compter du 13[7]

Décembre 1967 modifier

À compter du 25[8]

Janvier 1968 modifier

À compter du 18[9]

Sont déchargés de leurs fonctions de :

  • ministre des Travaux publics et des Communications : Yahia Chefchaouni ;
  • ministre du Travail et des Affaires sociales : Abdelhafid Boutaleb ;
  • ministre du Tourisme : Hassan Abdou ;
  • secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargé des Affaires des anciens combattants et des membres de l’Armée de libération : Abdeslam Benaïssa.

Sont nommés :

Mai 1968 modifier

À compter du 9[10]

Sont déchargés de leurs fonctions de :

  • secrétaire d'État auprès du Premier ministre : Abdelwahab Laraki ;
  • secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé des Affaires économiques : Ahmed Bennani ;
  • secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé du Plan et de la Formation des cadres : Mohamed Imani
  • secrétaire d'État auprès du Premier ministre : Mehdi Ben Bouchta.

Sont nommés :

  • ministre des Affaires économiques, du Plan et de la Formation des cadres auprès du Premier ministre : Mohamed Imani ;
  • ministre de la Jeunesse et des Sports : Mehdi Ben Bouchta.

Juin 1968 modifier

À compter du 17[11]

Sont déchargés de leurs fonctions de :

Sont nommés :

Juillet 1968 modifier

À compter du 9[12]

Août 1968 modifier

À compter du 13[13]

Sont déchargés de leurs fonctions de :

  • ministre du Commerce, de l'Artisanat, de l’Industrie et des Mines : Ahmed Alaoui ;
  • ministre du Tourisme : Thami Ouazzani ;
  • sous-secrétaire d'État au Commerce, à l'Industrie et aux Mines : Ahmed Benkirane.

Sont nommés :

  • ministre du Commerce, de l'Industrie, des Mines et de la Marine marchande : Jawad Ben Brahim ;
  • ministre d'État chargé du Tourisme et de l'Artisanat : Ahmed Alaoui.

Février 1969 modifier

À compter du 7[14]

Sont déchargés de leurs fonctions de :

  • ministre de la Justice : Driss Slaoui ;
  • ministre des Travaux publics et des Communications : Abdelhafid Boutaleb ;
  • ministre chargé des Affaires économiques, du Plan et de la Formation des cadres auprès du Premier ministre : Mohamed Imani.

Sont nommés :

Avril 1969 modifier

À compter du 10[15]

Sont déchargés de leurs fonctions de :

Sont nommés :

  • ministre du Travail, de l'Emploi et de la Formation professionnelle : Mehdi Ben Bouchta ;
  • ministre de la Jeunesse, des Sports et des Affaires sociales : Omar Boucetta ;
  • sous-secrétaire d'État à la Défense nationale : Larbi Riurru.

Août 1969 modifier

À compter du 7[16]

Sont déchargés de leurs fonctions de :

Sont nommés :

Sous la primature d'Ahmed Laraki modifier

Octobre 1969 modifier

À compter du 7[2]

Sont déchargés de leur fonctions de :

Sont nommés :

Notes et références modifier

  1. a b et c [PDF] « Décret royal no 555-67 du 8 chaabane 1387 (11 novembre 1967) relatif à la composition et à l'organisation du Gouvernement », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 2872,‎ , p. 1332-1333 (lire en ligne)
  2. a b et c [PDF] « Dahir no 1-69-311 du 11 kaada 1389 (19 janvier 1970) modifiant le décret royal no 555-67 du 8 chaabane 1387 (11 novembre 1967) relatif à la composition et à l'organisation du Gouvernement », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 2986,‎ , p. 74 (lire en ligne)
  3. a et b MAP, « Historique : Les gouvernements marocains depuis l'Indépendance », Le Matin,‎ (lire en ligne)
  4. [PDF] « Décret royal no 136-65 du 7 safar 1385 (7 juin 1965) proclamant l'état d'exception », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 2745,‎ , p. 708 (lire en ligne)
  5. [PDF] « Dahir no 1-70-178 du 27 joumada I 1390 (31 juillet 1970) mettant fin à l'état d'exception », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 3013-bis,‎ , p. 1112 (lire en ligne)
  6. [PDF] « Dahir no 1-71-131 du 12 joumada II 1391 (4 août 1971) mettant fin aux fonctions du Gouvernement », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 3068,‎ , p. 951 (lire en ligne)
  7. [PDF] « Décret royal no 571-67 du 8 chaabane 1387 (11 novembre 1967) complétant le décret royal n° 555-67 du 8 chaabane 1387 (11 novembre 1967) relatif à la composition et à l'organisation du Gouvernement », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 2872,‎ , p. 1333 (lire en ligne)
  8. [PDF] Roger Le Tourneau, « Chronique politique », sur aan.mmsh.univ-aix.fr, , p. 306
  9. [PDF] « Décret royal no 94-68 du 16 chaoual 1387 (17 janvier 1968) modifiant le décret royal no 555-67 du 8 chaabane 1387 (11 novembre 1967) relatif à la composition et à l'organisation du Gouvernement », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 2930,‎ , p. 1369-1370 (lire en ligne)
  10. [PDF] « Décret royal no 294-68 du 10 safar 1388 (8 mai 1968) modifiant le décret royal no 555-67 du 8 chaabane 1387 (11 novembre 1967) relatif à la composition et à l'organisation du Gouvernement », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 2930,‎ , p. 1370 (lire en ligne)
  11. [PDF] « Décret royal no 477-68 du 18 rebia I 1388 (15 juin 1968) modifiant le décret royal no 555-67 du 8 chaabane 1387 (11 novembre 1967) relatif à la composition et à l'organisation du Gouvernement », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 2930,‎ , p. 1370 (lire en ligne)
  12. [PDF] « Décret royal no 522-68 du 11 rebia II 1388 (8 juillet 1968) complétant le décret royal no 555-67 du 8 chaabane 1387 (11 novembre 1967) relatif à la composition et à l'organisation du Gouvernement », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 2930,‎ , p. 1370 (lire en ligne)
  13. [PDF] « Décret royal no 676-68 du 17 joumada I 1388 (12 août 1968) modifiant le décret royal no 555-57 du 8 chaabane 1387 (11 novembre 1967) relatif à la composition et à l'organisation du Gouvernement », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 2930,‎ , p. 1370-1371 (lire en ligne)
  14. [PDF] « Dahir no 1-69-63 du 4 hija 1388 (21 février 1969) modifiant le décret royal no 555-67 du 8 chaabane 1387 (11 novembre 1967) relatif à la composition et à l'organisation du Gouvernement », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 2939,‎ , p. 296 (lire en ligne)
  15. [PDF] « Dahir no 1-69-134 du 9 joumada I 1389 (24 juillet 1969) modifiant et complétant le décret royal no 555-67 du 8 chaabane 1387 (11 novembre 1967) relatif à la composition et à l'organisation du Gouvernement », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 2977,‎ , p. 1411 (lire en ligne)
  16. [PDF] « Dahir no 1-69-310 du 11 kaada 1389 (19 janvier 1970) modifiant le décret royal no 555-67) du 8 chaabane 1387 (11 novembre 1967) relatif à la composition et à l'organisation du Gouvernement », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 2986,‎ , p. 74 (lire en ligne)