Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Michael.
Glyndwr Michael
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Aberbargoed (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
ou Voir et modifier les données sur Wikidata
St Pancras Hospital (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Autres informations
Grade militaire
Major (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
William Martin.jpg
La tombe de Glyndwr Michael / William Martin à Huelva.

Glyndwr Michael, né le 4 janvier 1909 et mort le 24 janvier 1943[1], est un sans-abri gallois partiellement analphabète, connu pour l'utilisation de son cadavre dans le cadre de l'opération Mincemeat. Son identité n'a réellement été connue qu'à partir des années 1990. Il est enterré à Huelva en Espagne[2].

Éléments biographiquesModifier

Glyndwr Michael est né à Aberbargoed (en) au Pays de Galles. Jeune homme, il exerce quelques emplois comme jardinier ou ouvrier. Il est le fils de Thomas Michael, mineur, qui se suicide quand il a 15 ans ; sa mère décède elle quand il a 31 ans.

Peu de temps avant son décès, Glyndwr Michael est sans-abri, sans attache, à Londres. Il est retrouvé agonisant dans un entrepôt près de King's Cross manifestement à la suite d'une tentative de suicide par empoisonnement (il aurait absorbé du poison anti-rat). Il meurt peu après au St Pancras Hospital (en). Il est également envisagé qu'il ne se soit pas suicidé : la faim l'aurait poussé à manger un type de pâte empoisonnée à destination des rats.

Opération MincemeatModifier

Article détaillé : Opération Mincemeat.

Son cadavre est « sélectionné » pour l'opération car d'une part il est possible de le présenter comme un cadavre victime d'une noyade et d'autre part car il ne semble pas avoir d'attache familiale. Ewen Montagu (en) a toutefois prétendu par la suite qu'il était mort d'une pneumonie, et que la famille avait été contactée et qu'une autorisation avait été obtenue. Il semble que cela soit faux.

C'est donc son cadavre muni de faux documents qui est utilisé pour l'opération. Il est supposé être William Martin, né le 29 mars 1907 et mort le 24 avril 1943.

Son cadavre est enterré sous la dénomination « Major William Martin » au cimetière de Huelva. Sur sa pierre tombale est alors inscrit[3] :

« William Martin, born 29 March 1907, died 24 April 1943, beloved son of John Glyndwyr Martin and the late Antonia Martin of Cardiff, Wales, Dulce et Decorum est pro Patria Mori, R.I.P. »

Ce n'est qu'en 1998 que le gouvernement britannique fait ajouter une référence à Glyndwr Michael sur la dite pierre tombale[4] :

« Glyndwr Michael; Served as Major William Martin, RM »

Œuvres sur ce sujetModifier

HommagesModifier

Une plaque lui rend hommage à Aberbargoed (en). Sur celle-ci est inscrite : « Y Dyn Na Fu Erioed » (« L'Homme qui n'a jamais existé »).

RéférencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Glyndwr Michael » (voir la liste des auteurs).
  1. Reading Room Manchester, « Casualty Details », sur www.cwgc.org (consulté le 31 mai 2016).
  2. Jean-Pierre Colignon, Curiosités, jeux et énigmes de l'histoire du monde, Albin Michel, (ISBN 9782226295484, lire en ligne), p. 131.
  3. (en) Ben Macintyre, Operation Mincemeat: The True Spy Story that Changed the Course of World War II, A&C Black, (ISBN 9781408808542, lire en ligne), p. 266.
  4. « Operation Mincemeat - BBC Two », sur BBC (consulté le 31 mai 2016).
  5. (en) « Glyndwr Michael from Aberbargoed inspires Urdd Eisteddfod primary show », sur urdd.cymru, consulté le 2 juin 2016.