Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pelosi.

Giuseppe Pelosi
Image illustrative de l’article Giuseppe Pelosi
Giseppe Pelosi en 1975
Information
Naissance
Rome, Italie
Décès (à 59 ans)
Rome, Italie
Cause du décès Cancer
Surnom Pino la ranocchia
Condamnation
Sentence Neuf ans et sept mois de prison
Actions criminelles Assassinat
Victimes Pier Paolo Pasolini
Pays Italie
Régions Latium
Arrestation

Giuseppe Pelosi, aussi appelé Pino Pelosi, né à Rome le et mort dans la même ville le , est un délinquant italien, accusé d'être coupable de l'homicide de Pier Paolo Pasolini commis dans la nuit du 1er au [1].

HistoireModifier

Giuseppe Pelosi (dit « Pino la grenouille »), jeune prostitué de 17 ans est arrêté la nuit du meurtre au volant de la voiture de Pasolini, une Alfa Romeo Giulia GT et se déclare vite seul responsable de la mort du cinéaste, reconnaissant un crime pour une affaire de prestation sexuelle[2]. Le , le tribunal des mineurs de Rome déclare Pelosi « coupable du crime d'homicide volontaire avec le concours d'inconnus » et le condamne à neuf ans et sept mois de prison, la peine maximale pour un mineur. La cour d'appel de Rome confirme la condamnation pour homicide volontaire le , mais estime manquante « la preuve que le crime d'homicide ait été commis en concours avec d'autres »[3].

Le , Pelosi obtient un régime de semi-liberté puis une libération conditionnelle le . Cependant, il est arrêté un an plus tard pour différents vols[4].

Pelosi s'accuse du crime avant de faire volte-face le , au cours d'une entrevue à la Rai. Il se proclame innocent et attribue l'homicide de Pasolini à trois autres personnes dont il ne divulgue pas l'identité, mentionnant seulement leur accent sicilien. Pelosi prétend avoir tu la vérité durant plusieurs années afin de protéger sa famille et ses proches, par crainte de représailles[5].

Le 6 février 2015, la Procura di Roma demande l'archivage d'une dernière enquête entamée en 2010[6].

Giuseppe Pelosi meurt dans un hôpital de Rome le 20 juillet 2017 des suites d'un cancer du poumon[1].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (it) « Omicidio-di-pasolini-morto-pino-pelosi », sur lastampa.it, (consulté le 23 juillet 2017).
  2. Marcelle Padovani, « Qui a vraiment tué Pasolini? », sur nouvelobs.com,
  3. Laura Betti, Pasolini : chronique judiciaire, persécution, exécution, Seghers, , p. 272
  4. (it) Lucia Visca, Ragazzi di nera : un cadavere di nome Pasolini, Memori, , p. 106
  5. (it) Blu notte – Pasolini: morte di un poeta, une émission présenté par Carlo Lucarelli, diffusée par la Rai en 2008.
  6. (it) « Delitto Pasolini, Pino Pelosi unico colpevole. Mistero finito: archiviata l'ultima inchiesta », sur Affaritaliani.it, (consulté le 23 juillet 2017).

Liens externesModifier