Giuseppe Bagutti

Pédagogue, éducateur

Giuseppe Bagutti, né le 15 décembre 1776 à Rovio, au Tessin, mort le 23 août 1837 à Milan, est un prêtre et pédagogue d’origine helvétique ayant œuvré dans le nord de l’Italie.

Giuseppe Bagutti
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
MilanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père

BiographieModifier

Fils du peintre Giovanni Battista Bagutti, Giuseppe reçoit sa première formation à Rovio, puis étudie la théologie au séminaire à Côme. Ordonné prêtre en 1799, il est envoyé à Cassano d'Adda et commence à y enseigner. Par la suite, on le retrouve à Milan où, en 1819, il dirige la première école lombarde d'enseignement mutuel. La même année, il visite plusieurs établissements du même genre en Suisse et est impressionné par l’autorité du père Grégoire Girard, dont il adopte les théories selon un essai publié en 1820. Les écoles mutuelles sont cependant fermées très tôt en Lombardie (1821). Bagutti dirige dès lors l'institut des sourds-muets de Milan et publie de nouveaux ouvrages pédagogiques[1].

BibliographieModifier

  • (it) Luigia Groppi, L'abate Giuseppe Bagutti / cenni biografici raccolti da una maestra e pubblicati per cura della Federazione docenti ticinesi in occasione della inaugurazione del Vessillo sociale fatta il 9 Maggio 1897, Federazione docenti ticinesi, [Berne] : [Bibliothèque nationale suisse], [2009]. En ligne [1].
  • (it) Giovanni Battista Ceroni, La prima vita del R. Istituto nazionale pei sordomuti in Milano e l'opera importante di Giuseppe Bagutti da Rovio : relazioni - note - appunti - documenti, [Berne] : [Bibliothèque nationale suisse], [2009].

Liens externesModifier

Fabrizio Mena, « Bagutti, Giuseppe » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .

RéférencesModifier

  1. Fabrizio Mena, « Bagutti, Giuseppe » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .