Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Recanati (homonymie).

Girolamo Recanati Capodiferro
Biographie
Naissance
Rome, Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Décès
Rome, Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Paul III
Titre cardinalice Cardinal-diacre
de S. Giorgio in Velabro
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales Évêque de Nice
évêque de Maurienne
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Girolamo Recanati Capodiferro (né à Rome, le et mort à Rome le ) est un cardinal italien du XVIe siècle.

BiographieModifier

Girolamo Recanati Capodiferro (Jérôme Ricevalli), originaire de Rome[1], alors la capitale des États pontificaux, est né le [2].

Il fait partie de la cour du cardinal Alessandro Farnese, futur pape Paul III. Il exerce des fonctions au sein de la Curie romaine et il est notamment nonce au Portugal, puis en France pour annoncer le concile de Trente. Il est trésorier de la Chambre apostolique. Au retour du Concile, il est fait dataire[1]. Il est consacré évêque de Nice le [2] (Angley donne par erreur 1544)[1]. Il résigne au cours de l'année 1544 et est transféré sur le siège de Maurienne où il devient évêque le [2] (Angley donne par erreur 1551)[1]. Il est le premier de la série des évêques ayant occupé le siège de Saint-Jean-de-Maurienne et ne s'y étant pas rendu[1]. Il est surnommé Capo di Ferro[1].

Peu de temps après, le pape Paul III le crée cardinal lors du consistoire du [1],[2]. Il est nommé légat apostolique en Romandiola en 1545. Il est fait Cardinal-prêtre de San Giorgio in Velabro, le [2]. Le cardinal Recanati participe au conclave de 1549-1550 lors duquel Jules III est élu, aux deux conclaves de 1550 (élection de Marcel II et élection de Paul IV).

Girolamo Recanati Capodiferro meur le , à Rome[1],[2]. Il meurt lors du conclave de 1559 où Pie IV est élu[1].

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. a b c d e f g h et i Ambroise Angley (18xx-18xx, historien et prêtre), Histoire du diocèse de Maurienne, Saint-Jean-de-Maurienne, impr. de J.-B. Héritier, , 500 p. (lire en ligne), « LXXI (II). Jérôme Ricevali, Cardinal », p. 294-295.
  2. a b c d e et f Notice catholic-hierarchy.org (voir ci-dessus).