Giovanni Pettinato

Giovanni Pettinato
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Italien ( - ), Italien ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinction

Giovanni Pettinato (né le à Troina et mort le à Rome) est un universitaire et un assyriologue italien.

BiographieModifier

Après des études de théologie à Naples terminées en 1953, Giovanni Pettinato est diplômé de l'université de Heidelberg. Ensuite il est libero docente (doctorant) à l'Università degli Studi de Rome. Il devient professeur ordinaire d'assyriologie à la Sapienza en 1974.

Il était membre de nombreuses sociétés savantes et académicien de l'Académie des Lyncéens. Ses ouvrages sont presque tous consacrés à la civilisation sumerienne et assyro-babylonienne. Il publie des traductions de textes cunéiformes conservés dans des musées de Londres, Istanbul ou Bagdad. Il a enseigné l'assyriologie à l'université Kore d'Enna.

Le professeur Pettinato était un spécialiste éminent de l'écriture éblaïte et s'est consacré à la traduction des textes découverts à Ebla par Paolo Matthiae en 1974-1975.

Quelques publicationsModifier

  • Untersuchungen zur Neusumerischen Landwirtschaft I: Die Felder (1. und 2. Teil); Naples (1967)
  • L'atlante geografico del Vicino Oriente attestato ad Ebla e ad Abū Salābikh, in: Orientalia, 47, pp. 50–73 (1978)
  • Studi per il vocabolario sumerico I, pp. 1–3 (1985)
  • La grande avventura dell'archeologia (1992)
  • I sumeri (1992)
  • La grande avventura dell'archeologia (1996)
  • La città sepolta. I misteri di Ebla (1999)
  • La scrittura celeste. La nascita dell'astrologia in Mesopotamia (1999)
  • Angeli e demoni a Babilonia. Magia e mito nelle antiche civiltà mesopotamiche (2001)
  • La scrittura delle stelle. Astrologia e presagi (2002)
  • Cuneiform texts of the Iraq Museum. A preliminary catalogue. The historical inscriptions of Old Babylonian Period: Isin-Larsa Dynasties (2004)
  • La Saga di Gilgameš

RéférencesModifier