Giovanni Battista Tibaldi

compositeur et violoniste italien
Giovanni Battista Tibaldi

Naissance v. 1660
Modène, Drapeau du Duché de Modène Duché de Modène
Décès
Rome, Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Activité principale Compositeur
Style Musique baroque
Activités annexes Violoniste
Maîtres Arcangelo Corelli
Conjoint Caterina Mandelli
Descendants Maria Felice Tibaldi
Isabelle Antoinette Laure Tibaldi

Œuvres principales

Sonates en trio opus 1 et 2

Giovanni Battista Tibaldi est un compositeur et violoniste italien, né à Modène après 1660 et mort à Rome le .

BiographieModifier

Il s'est marié le avec Maria Maddalena Mandelli[1] dont il a eu huit filles dont :

Giovanni Battista Tibaldi a probablement été un élève de Arcangelo Corelli.

En 1695 il est cité pour la première fois au service de cardinal Ottoboni, ainsi que du cardinal Benedetto Pamphilj, entre 1700 et 1710.

En 1701, il est au service du prince Urbano Barberini, prince de Palestrina (1664–1722). De 1708 à 1718, il a reçu un salaire fixe comme cameriere du prince Francesco Maria Marescotti Ruspoli (1672–1731).

Tibaldi était un membre de la congregazione di Santa Cecilia, le . Il est élu guardiano degli Strumenti le , et, en 1726, guardiano dei Maestri di cappella.

Il a participé à de nombreux spectacles musicaux à Rome, et de 1708 à 1718 pour les célébrations annuelles de l'Accademia di San Luca.

Sous un dessin de Pier Leone Ghezzi, daté de 1720, on lit l'annotation suivante : « Tibaldi le violoniste, fut à l'époque de Corelli un bon musicien, mais il n'est plus demandé parce qu'il joue à l'ancienne manière »[2].

ŒuvresModifier

Les œuvres de Giovanni Battista Tibaldi sont influencées par Corelli :

  • Sonates en trio opus 1 de 1701 et opus 2 de 1704 ;
  • Sinfonia per la Serenata dell'Ambasciatore di Spagna, en 1701
  • Capriccio di Otto Suario ò battute a l'imitationo del Corelli ;
  • Concerto pour 2 violons et cordes se trouvant dans la collection de la bibliothèque de Dresde.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) The New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2001

Liens externesModifier