Gilles du Monin

historien belge

Gilles du Monin (ou Égide Monin), né en 1565 à Beauraing (Belgique) et décédé le à Lille (France), est un prêtre jésuite, historien et auteur liturgique[1].

Gilles du Monin
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Égide Monin
Formation
Lettres, philosophie et théologie
Activité

BiographieModifier

Né en 1565 à Beauraing dans le duché de Luxembourg Gilles du Monin obtient une licence en Théologie et, ordonné prêtre, est nommé chanoine de la cathédrale de Namur (1592). En 1603 il donne sa démission pour pouvoir entrer dans la Compagnie de Jésus. Il fut recteur des collèges de Namur et de Liège[2]

Resté attaché à son diocèse d’origine Monin est surtout connu pour avoir composé en 1619, à la demande de l’évêque Jean Dauvin, le ‘propre des Saints’ pour le bréviaire du diocèse de Namur[3].

Gilles du Monin meurt le , alors qu’il était le guide spiritual des Jésuites de la résidence de Lille.

ÉcritsModifier

  • Sacrarium Leodiense,1618.
  • Sacrarium perantiqui comitatus Namurcensis, Liège, chez Jean Ouwerx, 1619.

Notes et référencesModifier

  1. "Gillis du Monin", dans A.J. van der Aa, Biographisch woordenboek der Nederlanden, vol. 12 (Haarlem, 1869), 982-983.
  2. Jean-Noël Paquot, Mémoires pour servir à l'histoire littéraire des dix-sept provinces, vol. 6 (Leuven, 1765), 261-262
  3. Ch. Wilmet, "Fragment d'une histoire ecclésiastique de Namur: Épiscopat des évêques Dauvin et Des Bois", Annales de la Société archéologique de Namur, vol. 8 (1863-1864), 383-424.