Ouvrir le menu principal

Gilles Mora, né en 1945, est un historien et un critique de la photographie, spécialiste de la photographie américaine du XXe siècle. Il est l'auteur du Manifeste photobiographique[1].

Également photographe, il a publié en 2016 un livre Antebellum (Éditions Lamaindonne, University Press of Texas) à propos du Sud-Est des États-Unis.

BiographieModifier

Il fonde en 1981 Les Cahiers de la photographie au sein des éditions Contrejour avec Claude Nori, Bernard Plossu, Jean-Claude Lemagny, Arnaud Claass et Denis Roche.

Sur l'invitation de Bernard Millet, il est directeur artistique des Rencontres internationales de la photographie en Arles de 1999 à 2001. Il est actuellement le « commissaire d'exposition » du Pavillon populaire à Montpellier.

En 1993, il fonde la collection « L'Œuvre photographique » aux éditions du Seuil. Il a dirigé, et publié dans cette collection, des monographies sur Walker Evans, Edward Weston, Charles Sheeler et Eugene W. Smith.

Il a obtenu le prix Nadar en 2007 pour son ouvrage La Photographie américaine, 1958-1981.

Il est par ailleurs chanteur/ guitariste et anime le groupe de rock des Frantic Rollers, l'un des plus anciens groupes français encore en activité.

BibliographieModifier

  • (avec Claude Nori) L'Été dernier. Manifeste photobiographique, Éditions de L'Étoile, 1983.
  • L'Acte du photographe : collection photographique du Fonds régional d'art contemporain aquitaine, Contrejour, 1985.
  • Walker Evans, Belfond, 1989.
  • L'Échappée européenne : à travers la collection de la Maison européenne de la photographie, Paris, Contrejour, 1991.
  • Petit lexique de la photographie : un guide des styles, mouvements et techniques de la photographie de 1839 à nos jours, Abbeville, 1998.
  • Denis Roche, les preuves du temps, Le Seuil, 2001.
  • (avec Beverly Brannan) Les Photographes de la FSA, farm security administration : archives d'une Amérique en crise 1935-1943, Le Seuil, 2006.
  • La Photographie américaine, 1958-1981 : The Last Photographic Heroes, Seuil, coll. « L'Œuvre photographique », 190 p. (ISBN 978-2-02-093138-0)
    Prix Nadar 2007.
  • Denis Roche, La photographie est interminable : Entretien avec Gilles Mora, éditions du Seuil, 2007 (ISBN 978-2-02-096274-2)

Notes et référencesModifier

  1. Le Manifeste (1983) est repris et accompagné de deux textes rétrospectifs de Gilles Mora : « Photobiographies » (1999) et « Pour en finir avec la photobiographie » (2003), dans Traces phographiques, traces autobiographiques, Publications de l'Université de Saint-Étienne, 2004, p. 103-117.